Accueil POLITIQUE AMU: Les ministres en mode sensibilisation à Kara

AMU: Les ministres en mode sensibilisation à Kara

112
0
AMU: Les ministres en mode sensibilisation à Kara

Dans le cadre des réunions régionales d’information et d’échange sur l’Assurance Maladie Universelle (AMU), quatre ministres togolais ont initié un dialogue crucial avec les autorités locales au Palais des Congrès de Kara le mardi 16 janvier 2024.

Les ministres de la Fonction publique, du Travail et du Dialogue social ; de l’Accès universel aux soins ; de la Santé et de l’Hygiène publique ; ainsi que de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation, ont partagé des informations vitales avec les autorités locales et toutes les couches de la population, appelant chacun à jouer un rôle actif dans le déploiement de l’AMU.

Cette initiative, amorcée le 15 janvier 2024 à Dapaong dans la région des Savanes, a trouvé son écho à Kara dans le cadre du projet « Services de santé essentiels pour une couverture sanitaire universelle » (P174266). Le gouvernement avait fixé le 1er janvier 2024 comme date de lancement effectif de l’AMU sur tout le territoire.

Les détails de l’AMU

Lors de la présentation générale de l’AMU, les ministres ont pris la parole tour à tour, expliquant le concept, les impacts positifs sur les populations, et les rôles des différentes couches sociales dans la mise en œuvre de cette assurance.

Gilbert BAWARA, ministre de la Fonction publique, du travail et du dialogue social a souligné les efforts du gouvernement dans la mise en place de programmes et projets visant à améliorer la couverture sanitaire au cours de la dernière décennie.

Depuis 2012, l’Assurance Maladie obligatoire bénéficie aux fonctionnaires, aux agents publics et aux retraités affiliés à la Caisse de retraite du Togo. Soulignant l’enthousiasme des populations pour la couverture santé, le président de la république a décidé de généraliser cette assurance à toutes les couches de la population. La loi a été adoptée en octobre 2021, suivie de décrets d’application au dernier trimestre de 2023, basés sur les expériences d’autres pays africains ayant mis en place l’assurance maladie universelle.

« Depuis plus d’une décennie, le gouvernement a mis en place un certain nombre de programmes, de projets et d’initiatives de couverture sanitaire, que ce soit par le biais de projets sociaux de subvention ou de gratuité en matière d’accès à la santé. Depuis 2012, sous l’impulsion du chef de l’État, l’Assurance Maladie obligatoire a été mise en place au profit des fonctionnaires, des agents publics ainsi que des retraités affiliés à la Caisse de retraite du Togo.»AMU: Les ministres en mode sensibilisation à Kara

Lire aussi: Conseil des Ministres: L’Assurance Maladie Universelle (AMU) au cœur des préoccupations

Il poursuit en ces termes. « Ayant constaté l’engouement et l’intérêt des populations pour la couverture santé et la nécessité d’améliorer les conditions financières tout en réduisant le coût de l’accès aux soins de santé, le président de la République a décidé de consolider tous les projets et programmes existants en généralisant l’assurance maladie obligatoire à toutes les couches de la population togolaise, » a-t-il souligné.

Le préfet de la Kozah, colonel BAKALI Hèmou Badibawou a appelé les participants à relayer les informations dans leur entourage, confirmant ainsi l’adhésion de Kara à ce projet gouvernemental noble, tout en encourageant l’unité dans la diversité.

Cette rencontre marque une étape cruciale vers la réalisation de l’objectif gouvernemental d’une couverture sanitaire universelle, renforçant l’engagement en faveur de la santé pour tous les citoyens togolais.

Plaki SIMLIWA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici