Accueil POLITIQUE Conseil des Ministres: L’Assurance Maladie Universelle (AMU) au cœur des préoccupations

Conseil des Ministres: L’Assurance Maladie Universelle (AMU) au cœur des préoccupations

23
0
Conseil des Ministres: L'Assurance Maladie Universelle (AMU) au cœur des préoccupations

Au cours du Conseil des Ministres présidé par Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République, ce mercredi 04 octobre 2023, plusieurs sujets cruciaux pour l’avancée sociale du Togo ont été abordés. Au centre des discussions, l’Assurance Maladie Universelle (AMU) a pris une place prépondérante.

La communication du Ministre de la Fonction Publique, du Travail et du Dialogue Social a mis en lumière les paramètres techniques de mise en œuvre de l’AMU. Cette avancée majeure, inscrite dans la Feuille de Route 2020-2025, vise à offrir à chaque citoyen un accès équitable aux soins de santé essentiels. La loi N°2021-022 du 18 octobre 2021 instituant l’AMU en République togolaise en est le socle.

Différentes composantes de l’AMU

L’accent est mis sur l’égalité d’accès, la qualité des soins et la solidarité. Des propositions concrètes concernant le panier de soins, les taux de cotisation et le calendrier d’intégration ont été formulées. Dès le 1er janvier 2024, l’intégration des différentes couches de la population à l’AMU prendra effet.

Parallèlement, quatre projets de décret ont été examinés. Le premier définissant le panier de soins de référence pour les salariés du secteur public et les travailleurs du secteur privé formel, garantissant ainsi un accès équitable aux soins. Le deuxième instaurant le cadre contractuel entre les organismes de gestion et les organismes gestionnaires délégués de l’AMU, renforçant ainsi l’efficacité des prestations.

Lire aussi: Togo : Quel sort pour les animaux errant dans les rues ?

Le troisième décret, quant à lui, réglemente les modalités d’accès aux prestations de soins de santé couvertes par l’AMU, encadrant ainsi l’accès aux prestations garanties. Enfin, le quatrième décret fixe les taux, montants et modalités de recouvrement des cotisations sociales, assurant un financement équitable.

Cette avancée majeure vers une couverture sanitaire universelle témoigne de l’engagement du gouvernement togolais en faveur du bien-être de tous. La mise en œuvre de l’AMU marque un tournant dans l’histoire de la santé publique au Togo, renforçant ainsi l’accès aux soins pour chaque citoyen.

Charbel SOSSOUVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici