Accueil SOCIÉTÉ Kara : Le HCRRUN renforce les compétences des professionnels des médias

Kara : Le HCRRUN renforce les compétences des professionnels des médias

33
0
Kara : Le HCRRUN renforce les compétences des professionnels des médias

Le lundi 21 novembre 2023, à l’hôtel La Concorde de Kara, le HCRRUN Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a organisé une session de renforcement de capacités pour les professionnels des médias. Elle s’inscrit dans le cadre de la deuxième phase du programme de réparation axée sur la réparation communautaire et collective. Cette initiative vise à permettre aux médias, publics et privés, d’apporter leur soutien en sensibilisant les populations à adhérer aux réparations communautaires et collectives.

Après trois sessions de formation à Lomé dédiées aux médias publics et privés, c’était au tour des participants des régions des Plateaux, de la Centrale et des Savanes de bénéficier de cette formation.

Engagement actif des médias salué par le préfet de la Kozah

Le colonel Bakali Hèmou Badibawou, préfet de la Kozah a exprimé sa satisfaction face à la présence active et massive des professionnels des médias, témoignant de leur engagement à accompagner le HCRRUN dans ses missions nobles. Il a souligné que cette mise à jour renforcera leurs capacités, favorisant un travail plus collaboratif et en réseau pour exploiter toutes les opportunités que leurs professions offrent afin de soutenir le HCRRUN.

Il a également souligné l’importance de la volonté politique du chef de l’État et du gouvernement togolais à accompagner les victimes des violences politiques dans le pays. Le préfet a appelé à un relais efficace des missions du HCRRUN au sein des populations, soulignant la nécessité d’être proche de ces dernières.

Lire aussi: Togo: Un don à l’endroit des radios communautaires du pays

Réparations communautaires : Une approche nécessaire selon le HCRRUN

Dans son allocution, Le premier rapporteur du HCRRUN, Dr Evalo WIYAO a abordé la question des réparations dans le contexte de la justice transitionnelle. Il a souligné qu’au-delà des réparations individuelles, nécessaires pour les victimes prises individuellement, le cas togolais se concentre sur des réparations destinées à des communautés entières qui ont été victimes des troubles politiques.Il a rappelé les dommages causés par les affrontements inter-ethniques, soulignant que le processus de réparation, déjà en cours, bénéficiera de l’appui essentiel des journalistes pour être pleinement efficace.

Cette initiative marque une étape significative dans la contribution des médias à la consolidation de la paix et à la promotion de la justice transitionnelle au Togo.

Plaki SIMLIWA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici