Accueil POLITIQUE Togo/ Faure Gnassingbé à Séoul : vers un Nouveau Partenariat Corée-Afrique

Togo/ Faure Gnassingbé à Séoul : vers un Nouveau Partenariat Corée-Afrique

51
0
Faure Gnassingbe

Ce dimanche 2 juin, Faure Gnassingbé, Président de la République togolaise, a atterri à Séoul, invité par son homologue sud-coréen Yoon Suk-yeol. Il participe au premier sommet Corée-Afrique, une rencontre historique qui débute le mardi 4 juin et qui s’annonce déterminante pour l’avenir des relations entre le Pays du matin calme et le Continent africain.

Sous le thème “L’avenir que nous construisons ensemble : Croissance partagée, durabilité et solidarité”, ce sommet inédit vise à définir les nouveaux contours d’un partenariat stratégique et durable entre la Corée du Sud et les pays africains. Ce forum est l’occasion pour les deux régions de réitérer leur engagement mutuel en faveur d’une coopération renforcée et solidaire, axée sur une prospérité commune.

Entretien entre Faure Gnassingbé et Yoon Suk-yeol

Le chef de l’État, Faure Essozimna Gnassingbé, aura des échanges en tête à tête avec le Président Yoon Suk-yeol, sur les perspectives de renforcement du cadre de partenariat entre Lomé et Séoul.

Lire aussi: Média : les raisons de la faible représentativité des femmes

Plusieurs chefs d’État et dirigeants africains sont attendus pour cette rencontre qui promet d’être riche en discussions et en opportunités. Parmi les moments forts, un forum économique est prévu en marge des travaux officiels. Ce forum explorera les possibilités de partenariat dans divers secteurs, offrant ainsi une plateforme idéale pour le développement de projets innovants et durables.

Les relations entre le Togo et la Corée du Sud remontent à 1963, marquées par une coopération multiforme et fructueuse. Ce sommet représente pour le Togo une chance unique de consolider et d’élargir ce partenariat historique. Un tête-à-tête entre les présidents Faure Gnassingbé et Yoon Suk-yeol est prévu, mettant en lumière l’importance des relations bilatérales et ouvrant la voie à de nouvelles collaborations stratégiques.

Pour le Togo, cette rencontre est une opportunité de renforcer les liens économiques et d’attirer des investissements sud-coréens dans divers domaines clés tels que les technologies de l’information, l’agriculture, l’éducation, et les infrastructures. La Corée du Sud, avec son expertise et ses innovations, peut apporter une contribution significative au développement durable du Togo et de l’Afrique en général.

Ce premier sommet Corée-Afrique incarne une vision commune d’un avenir partagé, où la croissance économique s’accompagne de durabilité et de solidarité. Les discussions porteront sur des sujets cruciaux tels que le changement climatique, l’innovation technologique, et le développement des infrastructures, autant de domaines où la coopération entre la Corée du Sud et l’Afrique peut avoir un impact transformateur.

Le sommet de Séoul marque le début d’une nouvelle ère dans les relations entre la Corée du Sud et l’Afrique. Pour les leaders africains présents, dont le président Faure Gnassingbé, c’est l’occasion de bâtir des partenariats solides et de tracer la voie vers une prospérité durable et partagée.

Charbel SOSSOUVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici