Accueil POLITIQUE Togo: Qui est Calixte Madjoulba, le nouveau « Monsieur Sécurité » de Faure GNASSINGBÉ...

Togo: Qui est Calixte Madjoulba, le nouveau « Monsieur Sécurité » de Faure GNASSINGBÉ ?

95
0
Togo: Qui est Calixte Madjoulba, le nouveau

Ancien ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Togo en France Calixte B. Madjoulba est désormais le Ministre de la Sécurité de la Protection Civile. Il est un des hommes de confiance de Faure Gnassingbé depuis plusieurs décennies.

Il faut bien plus que l’aplomb, des aptitudes ou même du parcours pour succéder à l’influent Général Damehane Yark. Sans relâche, il a travaillé à mettre haut la barre de la sécurité ces dix (10) dernières années au Togo, aujourd’hui salué par les investisseurs et touristes comme une destination sûre.

Calixte B. Madjoulba, la personne qu’il faut à la place qu’il faut

En raison, à cet effet, des défis et des enjeux sécuritaires du moment, le Chef de l’État, Faure Gnassingbé a su trouver le bon remplaçant en la personne de Calixte B. Madjoulba. Depuis le 08 septembre 2023, ce dernier est Ministre de la Sécurité et de la Protection civile. Un poste hautement stratégique, dirigé en priorité par des hommes à la fois de confiance et de technicité. Et manifestement, le nouveau patron des flics en est un.

Lire aussi: Togo : Gerry Taama tacle Serge Akakpo

Diplomate chevronné, Calixte B. Madjoulba était jusqu’au soir de sa nomination, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Togo en France et auprès de dix autres pays notamment l’Italie, l’Israël, l’Espagne, le Portugal ou la Grèce… Homme de dossiers, il était la courroie de transmission entre le Togo et de nombreuses capitales européennes. Pourtant, ce dernier a entamé sa carrière professionnelle en tant que militaire.

Diplomate chevronné et un militaire aguerri

Né en 1968 à Aného, il est passé par le Collège Militaire Eyadéma (CME) de Tchitchao, l’Université de Lomé puis ensuite l’École des Forces Armées de Bouaké en Côte d’Ivoire. Calixte B. Madjoulba a également suivi différentes formations dans diverses écoles prestigieuses telle que l’Ecole d’Etat-major de Compiègne, en France. Au cours de sa carrière militaire, il a été successivement pendant plus de dix ans Directeur Adjoint et Directeur de l’Etablissement général des Services (EGS) des Forces armées togolaises (FAT).

Parallèlement à ses fonctions, il a même assuré l’intérim du Chef de Division logistique de l’Etat-major de l’Armée de Terre en 2000. C’est dire toute sa poigne au sein des Forces avant la diplomatie.

Titulaire d’un Master d’Etudes diplomatiques supérieures et d’un Diplôme de Relations internationales approfondies, il entre à l’Ambassade du Togo en France en tant que deuxième Secrétaire. De 2004 à ce jour, il gravit presque tous les échelons en devenant d’abord le visage de Lomé sur la scène européenne au lendemain de la crise politique de 2005 et ensuite en travaillant méthodiquement à renforcer les intérêts togolais sur l’échiquier occidental.

A en croire plusieurs témoignages, Calixte B. Madjoulba est à la fois l’œil et l’oreille du Président de la République sur bien de dossiers sensibles à l’international. Sa propension pour le rayonnement et la réputation positive du Togo dans son pré-carré diplomatique lui vaut de l’admiration. D’où un candidat de choix pour prendre le relais de son compagnon militaire Damehane Yark dans un contexte de menaces asymétriques avec une exacerbation sécuritaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici