Accueil SPORT Togo : Gerry Taama tacle Serge Akakpo

Togo : Gerry Taama tacle Serge Akakpo

40
1
Togo : Gerry Taama tacle Serge Akakpo

Dans une sortie sur les réseaux sociaux, Sheyi Adebayor a remué les passions et suscité un débat houleux sur l’état actuel du football togolais. Le député togolais Gerry Taama, fervent amateur de football et ancien lieutenant de l’armée, partage son analyse point par point sur les propos du légendaire capitaine des Éperviers.

Gerry Taama reconnaît l’impact monumental d’Adebayor sur le football togolais. En tant que joueur le plus capé, son empreinte est indélébile. Son talent, son charisme et sa détermination ont propulsé le Togo au rang des grandes nations du football.

 Mysticisme d’Adébayor

Dans sa publication, le député soulève le problème de la superstition entourant le football togolais. L’idée absurde selon laquelle Adebayor serait mystiquement responsable des défaites des Éperviers est dénoncée. Taama argumente que le succès d’un match repose sur le talent, la stratégie et parfois le hasard de la compétition, et non sur des croyances irrationnelles.

Lire aussi:Elim CAN 2023/J-6 : Victoire des Eperviers du Togo au stade de Kegué

Gerry Taama s’insurge contre les restrictions imposées à Adebayor pour circuler librement au stade. Il rappelle avec émotion les moments de célébration collective après les victoires des Éperviers. Le stade est un lieu de communion où les fans partagent leur passion, et priver le Capitaine de cette connexion est, selon Taama, contre-productif.

Le message de Gerry Taama à Serge Akakpo

Gerry Taama rejoint Adebayor sur la nécessité pour Serge Akakpo, team manager des Éperviers, de revenir au pays et de s’impliquer activement. Il souligne l’importance de l’engagement local pour renforcer les équipes nationales.

« Sur le cas Serge Akakpo, il a raison aussi. J’adore Serge, il s’exprime bien et fais de belles analyses, toujours bien sapé. Quand je suis à l’étranger, j’aime bien montrer que c’est un Togolais. Mais s’il veut être team manager des éperviers, qu’il rentre s’installer au pays et founoufa. Fin du débat », a-t-il déclaré.

Opposition à l’augmentation des primes des joueurs

Enfin, Gerry Taama aborde la question des priorités nationales. Il plaide en faveur de l’investissement dans les infrastructures médicales, soulignant que c’est une urgence pour le pays. Il s’oppose à l’augmentation des primes des joueurs, mettant en avant le besoin de joueurs dévoués qui défendent fièrement leur pays.

« Le point sur lequel je ne suis pas d’accord avec Sheyi, c’est le traitement des joueurs : primes, prise en charge et infrastructures. Tout est urgent dans notre pays. Entre un stade et un hôpital, je choisis l’hôpital. Ce sont pour moi des priorités », peut-on lire dans la publication du député togolais

Pour finir, Gerry Taama soutient l’appel d’Adebayor pour un changement de cap dans la gestion du football togolais. Il exhorte les autorités à reconsidérer leurs approches, mettant en lumière les échecs passés.

Pour lui, la qualification pour la prochaine Coupe du Monde est possible. « Adebayor a bien fait de vider son sac. Il faut que les choses changent. Ministre, président de la FTF, team manager, il faut désormais faire les choses autrement. Ce que vous avez fait à ce jour n’est pas bon, la preuve ça ne marche pas. Mais il n’est pas tard. On peut se qualifier pour la prochaine coupe du monde, et tourner définitivement la page Sheyi Adebayor », a conclu le président du NET.

Charbel SOSSOUVI

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici