Accueil ECONOMIE Rapport Women Business and Law 2024 : le Togo premier en Afrique

Rapport Women Business and Law 2024 : le Togo premier en Afrique

50
0
Rapport Women Business and Law 2024 : le Togo premier en Afrique

Ce vendredi, 08 Mars 2024, l’hôtel 02 Février de Lomé a accueilli un évènement particulier. Il s’agit en effet du lancement officiel du rapport « Women, Business and Law » (Femmes, Entrepreneuriat et Droit) du Groupe de la Banque mondiale (BM). La cérémonie a été présidée par Madame le Ministre, Sécrétaire général de la Présidence de la République, Sandra Ablamba Johnson, et le Gouverneur de la Banque mondiale pour le Togo et Monsieur Ousmane Diagana, Vice-président de la BM pour l’Afrique de l’ouest et du centre.

L’évènement a été couplé avec la célébration de la Journée Internationale des droits de la femme placée sous le thème « Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme ». Donnant ainsi l’occasion au Gouverneur de la Banque mondiale pour le Togo de saluer l’engagement des femmes togolaises en matière de promotion des droits de la femme et de l’égalité des sexes. Il faut souligner que les femmes togolaises se sont illustrées au fil des années par leur dévouement et leur sens de responsabilité.

« Women, Business and Law », un nouveau sacre pour le Togo

Selon le rapport « Women, Business and Law » rendu public en ce jour, le Togo a réalisé énormément de progrès en ce qui concerne l’élimination des obstacles juridiques et réglementaires à l’emploi et à l’entrepreneuriat des femmes. C’est-à-dire que le Togo a enregistré des scores parfaits dans presque tous les indicateurs mesurés. Il s’agit entre autres de la mobilité, le lieu de travail, le salaire, le mariage, l’entrepreneuriat, les actifs et la pension.

En clair, en dépassant largement la moyenne d’Afrique soit 74 sur 100, le Togo occupe désormais la première place en Afrique sur 53 pays avec un score global de 97,5 sur 100. Au niveau mondial, il se classe à la 19ème place sur 190 pays. Ce qui indique à juste titre une absence de discrimination légale dans plusieurs domaines. Par conséquent, le Togo se positionne comme le premier pays africain réformateur en matière d’égalité de sexe dans le rapport « Women, Business and Law ».

Lire aussi: Togo/Football: La FTF prend plusieurs décisions

« Ces importantes avancées ont permis au Togo de recueillir le score le plus élevé parmi les économies d’Afrique étudiées dans notre nouveau rapport, à savoir 97,5 points, faisant un bon de 15,6 points par rapports à l’année dernière. Il y a vraiment de quoi se réjouir en cette Journée internationale de la femme », a déclaré Ousmane Diagana, Vice-président de la BM pour l’Afrique de l’Ouest et du centre.Rapport Women Business and Law 2024 : le Togo premier en Afrique

Plus d’inclusion sociale

Pour le Ministre Sandra Ablamba Johnson, « cette belle performance reflète les avancées significatives du pays en matière d’égalité des sexes dans plusieurs domaines clés et confirme une fois encore le statut de réformateur du Togo. C’est également le fruit d’une série de mesures et de réformes juridiques ainsi que la mise en œuvre efficace des politiques de soutien aux populations vulnérables en général et aux femmes en particulier », a-t-elle expliqué.

Et de préciser : «  le premier facteur d’accélération de l’adoption des réformes juridiques est la volonté politique au plus haut niveau, celle du Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, qui a fait de l’égalité du genre, une de ses priorités ».

Le Rapport « Women, Business and Law » se base sur une série d’études annuelles mesurant l’environnement favorable aux opportunités économiques des femmes dans 190 économies dont 34 africaines.

Tony A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici