Accueil SOCIÉTÉ 8 mars au Togo : Les femmes, artisanes du changement

8 mars au Togo : Les femmes, artisanes du changement

40
0
8 mars au Togo : Les femmes, artisanes du changement

Le Togo, à l’instar d’autres pays célèbre les femmes ce vendredi 8 mars 2024. La journée internationale des droits de la femme offre l’occasion de réfléchir sur les progrès réalisés en matière d’égalité des sexes et de mettre en lumière les défis persistants. Elle est placée cette année sous le thème : « Investir en faveur des femmes, accélérer le rythme ».

Dans un message prononcé le 6 mars, Mme Adjovi Lolonyo Apedoh-Anakoma, ministre en charge de la Promotion de la Femme, a souligné l’engagement du gouvernement à renforcer l’inclusion financière et la représentation des femmes dans la vie publique et politique. C’était le mercredi 6 mars 2024 en prélude à cette journée internationale des femmes.

Le thème national de la célébration en faveur des femmes

Au Togo, la célébration de la journée internationale de la femme est axée sur le thème : « Investir en faveur des femmes : renforcer l’inclusion financière et la représentation des femmes dans la vie publique et politique ». Selon la ministre, ce choix découle des initiatives déployées par le Togo en faveur de la promotion de l’égalité des genres et de la lutte contre la pauvreté.

8 mars au Togo : Les femmes, artisanes du changement

Cette orientation prend également en considération les prochaines élections législatives et régionales prévues en avril, pour lesquelles l’accent doit être mis sur le renforcement de la participation féminine.

Des initiatives en faveur des femmes

Dans son discours, la ministre a souligné la présence significative de femmes à des postes clés de prise de décision. Elles occupent ainsi des positions stratégiques, notamment la Primature, la présidence du Parlement, la Médiature de la République, et le Secrétariat général de la Présidence de la République.

8 mars au Togo : Les femmes, artisanes du changement

Elle a également mis en lumière diverses initiatives visant à soutenir les femmes, notamment le renforcement de l’arsenal juridique par l’adoption ou la mise à jour de plusieurs textes, dont les codes pénal et foncier, ainsi que la mise en œuvre de la politique nationale d’équité-genre.

Lire aussi: Rapport Women Business and Law 2024 : le Togo premier en Afrique

Du point de vue économique, le Fonds national de la finance inclusive (FNFI) a attribué 72% de ses crédits aux femmes bénéficiaires. Le Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP) a généré plus de 840 000 emplois indirects, dont 41% ont bénéficié aux femmes. En ce qui concerne le Projet d’appui aux investissements agricoles des jeunes (PAIAJ), parmi les 8 308 emplois indirects créés, 38% ont été réalisés par des femmes.

8 mars au Togo : Les femmes, artisanes du changementIl est à noter qu’en cette Journée Internationale de la Femme, le thème mondial nous rappelle l’importance d’investir activement dans des initiatives en faveur des femmes. Car en investissant dans les femmes, nous investissons dans un avenir plus équitable et prospère pour tous.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici