Accueil SOCIÉTÉ Kara : remise de matériel pour soutenir la gestion durable des terres...

Kara : remise de matériel pour soutenir la gestion durable des terres et l’autonomisation des communautés au Nord du Togo

91
0
Kara : remise de matériel pour soutenir la gestion durable des terres et l'autonomisation des communautés au Nord du Togo

Une cérémonie officielle de remise du matériel acquis par les communautés de la zone du projet de gestion durable des terres et des écosystèmes des zones semi-arides du Nord du Togo (GDTE) s’est tenue le 11 Janvier 2024 au Palais des Congrès de Kara. Organisée par le ministère de l’Environnement et des Ressources forestières, cette cérémonie marquait une étape importante du projet.

L’objectif principal de cette initiative était de consolider les actions du chef de l’État dans sa lutte contre la pauvreté au niveau local. Le projet a été rendu possible grâce à l’appui technique et financier du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Selon le représentant du ministère de l’Environnement et des ressources forestières dans son allocution de circonstance, « cette action fait suite à l’expression des besoins en matériel par les communautés des 14 préfectures de la zone du projet, afin de développer des activités génératrices de revenu et de réduire quelque peu la souffrance des communautés du nord du Togo ».

Du matériel essentiel pour des activités génératrices de revenus durables à Kara

Grâce à cette initiative, des équipements et matériels variés ont été acquis, comprenant notamment des tricycles, des moulins inoxydables à usage multiforme, des machines extractrices de jus, des centrifugeuses, des concasseurs de noix de palmiste, des moulins extracteurs d’huile, des ruches modernes, des tenues de collecte de miel, des cuvettes, des bassines de torréfaction et des presses de séchage, entre autres.

Le coordinateur du projet, AWESSO Balakiyem, a souligné l’importance de la gestion durable des terres dans les régions septentrionales du Togo. « Une étude sur la neutralité en matière de dégradation des terres a démontré que ces régions étaient les plus touchées par ce phénomène, ce qui affecte directement les communautés locales qui luttent pour tirer profit de la terre nourricière » a-t-il souligné.

Lors de la cérémonie, le préfet de la Kozah, BAKALI Hèmou Badibawou, a pris la parole pour accueillir chaleureusement tous les participants. Il a exprimé sa gratitude envers les bénéficiaires du matériel, soulignant leur volonté et leur détermination à s’engager aux côtés du gouvernement pour la préservation de l’environnement et de la nature dans la région.

Lire aussi: Maraîchage le long de la rivière Kara : l’expérience des gardiens de cette tradition à la croisée des défis modernes

Il a souligné que la dégradation des terres et des écosystèmes était un problème mondial qui nécessitait une mobilisation collective et durable, en particulier dans leur région. Le préfet a également rappelé l’importance d’une appropriation effective du matériel et de l’autonomisation des bénéficiaires dès le début de son utilisation, en suivant les recommandations et les conseils avisés pour assurer la pérennité du projet.

NAMBIEMA Adam, producteur dans la riziculture de KOUMBE L’Oti et bénéficiaire du matériel, a exprimé sa reconnaissance envers les donateurs et tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cette initiative. « Nous avons besoin de ces matériels pour pouvoir travailler efficacement et contribuer au développement de notre communauté. C’est l’occasion de remercier les donateurs et tous ceux qui ont œuvré dans ce sens, » confie-t-il.

Le projet de gestion durable des terres et des écosystèmes des zones semi-arides du Nord du Togo, lancé le 4 août 2022 à Lomé par le ministre FOLI BAZI Katari, s’étend sur une durée de 5 ans.

Financé à hauteur de 8 600 000 dollars US soit environ 5 milliard de francs CFA, il ambitionne à terme de restaurer 59000 hectares de terres dégradées, vulgariser les bonnes pratiques de gestion durable sur au moins 37000 hectares, développer les techniques améliorées de gestion sur 429000 ha d’aires protégées.

Il permettra aussi la réduction de 13 216 197 de tonnes de carbone et touchera plus de 128 000 bénéficiaires dont 60% de femmes.

Cette cérémonie de remise de matériel marque une étape significative dans la mise en œuvre du projet de gestion durable des terres et écosystèmes des zones semi-arides du Nord du Togo. Grâce à ces équipements, les communautés locales auront des outils essentiels pour développer des activités économiques durables, réduire la pauvreté et préserver l’environnement.

Cette initiative témoigne de l’engagement du gouvernement togolais, du Fonds pour l’environnement mondial et du Programme des Nations Unies pour le Développement en faveur du développement durable et de l’autonomisation des communautés les plus vulnérables.

Plaki SIMLIWA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici