Accueil SOCIÉTÉ Kara/Projet « Ecole amie des enfants » : Journalistes et influenceurs outillés

Kara/Projet « Ecole amie des enfants » : Journalistes et influenceurs outillés

134
0
Kara/Projet « Ecole amie des enfants » : Journalistes et influenceurs outillés

Le 20 décembre 2023, le Palais des Congrès de Kara accueillait un atelier de formation initié par l’ONG Creuset Togo. Cette formation, s’étalant sur trois jours, réunit 30 professionnels des médias et influenceurs des réseaux sociaux, venus de la zone septentrionale du Togo. Organisé dans le cadre du projet « École, amie des enfants », ce programme vise à renforcer les compétences des participants sur des valeurs morales, les droits de l’enfant et la non-violence en milieu scolaire.

L’atelier de formation, inauguré par Marcel Toyi, Formateur et Président du Réseau des Journalistes en Éducation, au palais des congrès de Kara, se dessine comme une étape cruciale pour les professionnels des médias et les influenceurs des réseaux sociaux.

Une éducation de qualité pour le développement des enfants à Kara

L’objectif principal de cette session de formation est de doter les professionnels des médias d’outils pour promouvoir des valeurs éthiques et morales, défendre les droits de l’enfant et lutter contre la violence en milieu scolaire.

Le projet « École, amie des enfants » est déployé dans les préfectures de Dankpen, Keran, Oti-Sud et Tchamba, avec le soutien technique et financier de la coopération allemande (BMZ) et Kinderrechte Africa e. V. (KiRA). Au programme de la formation : éthique journalistique, droits de l’enfant, non-violence scolaire, respect de la dignité des enfants dans les reportages, protection des données et des témoins, ainsi que la préparation d’émissions radiophoniques.

Lire aussi: JNRD 2023: Kara honore l’Eternel

ADJI Apeta, coordinateur du projet, souligne l’importance de cette initiative démarrée en juillet 2023 et s’étendant sur 36 mois. « La dynamique de protection des enfants est transversale, les acteurs des médias animent des émissions, font passer des images, des vidéos des enfants, mais il est important que ces acteurs soient suffisamment outillés pour mieux faire leur travail dans le respect des normes protégeant les enfants, » a-t-il insisté.

Marcel Toyi, président du réseau des journalistes et communicateurs spécialisés en éducation, l’un des formateurs, explique que la formation connaîtra les modules sur la déontologie journalistique et les méthodes d’éducation non violente.

Avec pour objectif de faire des médias des alliés dans la promotion d’une « école, amie des enfants », « il est nécessaire que les professionnels des médias maîtrisent non seulement le projet, mais puissent utiliser les techniques de communication pour informer la population des dispositions qu’ils doivent prendre pour éviter toute forme de violence sur les enfants en milieu scolaire, » indique-t-il.

Plaki SIMLIWA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici