Accueil SOCIÉTÉ Incendie à Agoè Assiyéyé : les cris de détresse des commerçants

Incendie à Agoè Assiyéyé : les cris de détresse des commerçants

125
0
Incendie à Agoè Assiyéyé : les cris de détresse des commerçants

Habituellement animé d’échanges et de bonne ambiance, le marché d’Agoè Assiyéyé s’est transformé en scène de tragédie. L’incendie de ce jeudi 21 décembre 2023 a laissé derrière lui un paysage de destruction et d’angoisse. Les flammes ont dévoré un très grand nombre de marchandises.

Cette ombre sombre s’est abattue sur le marché à l’approche de la période des fêtes de fin d’année. Alors que les commerçants s’apprêtaient à faire de bonnes affaires avec les achats festifs. L’incendie a donc mis un terme brutal à leurs espoirs.

Impacts de l’incendie sur les commerçants

L’incendie a dévasté tant le côté sud que partiellement le côté nord du marché. Il a provoqué des dommages matériels considérables, touchant environ les trois quarts de la superficie du marché. Face à cette situation, les bonnes dames piliers de ce marché sont dans une forte détresse. Elles expriment la perte de leurs marchandises, fruit d’un dur labeur et de nombreuses économies.

« On a fait des prêts pour pouvoir vendre pendant ces fêtes de fin d’année. C’est hier seulement, j’ai ramené mes marchandises. Tout est brûlé dans l’incendie. Comment je vais faire ? Nos maris sont devenus chômeurs, c’est avec ça nous arrivons à survivre. Les charges de mes enfants qui va s’en occuper maintenant. Je suis foutue », s’est plainte Solange, commerçante au marché d’Agoè Assiyéyé.

Lire aussi: Incendie au marché d’Agoè-Assiyeye: Le maire de la commune Agoè Nyivé 1 s’exprime

La situation est vraiment grave chez sa voisine Yawa aussi. Elle dit : « moi je vends les poissons fris ; tout est parti dans le feu. Les huiles et autres condiments. J’ai vraiment le cœur chaud. Je pense surtout à tous ces prêts que j’ai fait de gauche à droit ».
C’était une grande désolation pour ces bonnes dames qui voyaient les marchandises et qui ne pouvaient rien faire.

« Nous étions à la maison quand on nous a informé de l’incendie. Jusqu’à ce qu’on ne vienne le feu a tout pris ; on n’a pas pu sauver nos marchandises. Les flammes étaient trop grandes, on ne pouvait même pas s’approcher. Les gens qui sont rentrés dans le marché pendant l’incendie, sont actuellement à l’hôpital », a indiqué Massan, commerçante.

« Les sapeurs-pompiers sont venus mais rien. Ils étaient là à regarder l’incendie à nos côtés. Les tuyaux de leurs voitures étaient trop petits pour ces flammes », a-t-elle ajouté.

Il faut noter que le gouvernement togolais a dans un communiqué exprimé sa compassion aux personnes touchées par cet incendie.

Pour rappel, aucun décès n’a été signalé à ce stade, apportant un grain de soulagement dans cette tragédie. Une évaluation exhaustive des dégâts est actuellement en cours pour mesurer l’ampleur exacte de cette catastrophe selon le gouvernement.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici