Accueil POLITIQUE Culte d’action de grâce : 19 ans après, le Gal. Gnassingbé Eyadema toujours...

Culte d’action de grâce : 19 ans après, le Gal. Gnassingbé Eyadema toujours présent

63
0
Culte d’action de grâce : 19 ans après, le Gal. Gnassingbé Eyadema toujours présent

Le culte d’action de grâce du rappel à Dieu du général Gnassingbé Eyadema, père de la Nation togolaise, a été célébré avec solennité le 5 février 2024. Ce qui marque le 19e anniversaire de son décès. Les commémorations ont débuté à Kara, dans la préfecture de la Kozah, avec une veillée de prière le 4 février, suivie d’une prière œcuménique au Palais des congrès de Kara le 5 février.

La présence du président Faure Essozimna Gnassingbé, ainsi que de personnalités éminentes telles que le Olusegun Obasanjo, ancien président de la République fédérale du Nigeria, Nicéphore Dieudonné Soglo, ancien président de la République du Bénin, et Lassana Kouyaté, ancien Premier ministre de la Guinée tout comme Lassina Zerbo du Burkina Faso, diplomate et ancien secrétaire exécutif de la CEDEAO. a souligné l’importance de l’événement.

Culte d’action de grâce : 19 ans après, le Gal. Gnassingbé Eyadema toujours présent

On note également de nombreuses personnalités nationales notamment le premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé, la présidente de l’assemblé nationale, Yawa Djigbodi Tsègan, les présidents d’institutions de la république, ainsi que les membres du gouvernement, députés, officiers supérieurs des FAT et plusieurs autres autorités.

La commémoration du 19e anniversaire du décès du Gal. Gnassingbé Eyadema

La prière œcuménique, dirigée par l’Église catholique, l’Église évangélique, et la communauté musulmane, a réuni les croyants dans une quête spirituelle commune. Les chants de chorales et les cantiques ont résonné, rendant hommage à feu président Eyadema. L’assemblée a fervemment imploré le Tout-Puissant de veiller sur la famille Gnassingbé, de guider le président de la République et son gouvernement dans leurs actions pour le bien-être du peuple togolais, et d’assurer la paix mondiale.

Lire aussi: Togo: Le gouvernement lance un projet en faveur des personnes handicapées

Les messages religieux ont porté sur des réflexions méditatives sur la vie humaine. Le 5 février 2005 a été un jour où le peuple togolais a été plongé dans la douleur en apprenant la disparition soudaine du président Eyadema. Cette perte a été un tournant dans l’histoire d’un homme d’État panafricaniste convaincu, qui a consacré sa vie à préserver des valeurs nobles et précieuses, non seulement au Togo mais également dans le monde.

Gnassingbé Eyadema, apôtre de la paix

Pendant ses 38 années de leadership au Togo, le président Eyadema a dédié son temps, sa force et son génie au service de la nation et du continent africain. Son héritage s’incarne dans une nation pacifique, respectueuse des autres peuples, et résolue à s’émanciper grâce à ses propres forces. En tant qu’apôtre de la paix, il a souvent sacrifié son confort personnel et sa sécurité pour résoudre les conflits sur le continent.

L’héritage laissé par feu Eyadema résonne dans les valeurs de paix, de sécurité, de travail, de bien-être et de développement. Son influence transcende les frontières nationales, laissant un héritage durable pour le Togo et l’Afrique dans son ensemble. La commémoration de cette journée annuelle de recueillement souligne l’importance de perpétuer ces idéaux et de s’engager en faveur de l’unité et de la prospérité pour les générations futures.

Plaki SIMLIWA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici