Accueil SOCIÉTÉ Université de Kara : lancement de l’opération foraine d’établissement de certificat de nationalité

Université de Kara : lancement de l’opération foraine d’établissement de certificat de nationalité

58
0
Université de Kara : lancement de l’opération foraine d’établissement de certificat de nationalité

Ce 23 octobre 2023, l’Agora 21 janvier 2004 de l’Université de Kara a été le théâtre d’une cérémonie d’une importance capitale pour les étudiants : le lancement de l’audience foraine d’établissement spéciale du certificat de nationalité. Cette initiative de l’université de Kara permet à de nombreux étudiants de régulariser leur situation administrative, ouvrant ainsi la porte à de meilleures conditions d’études.

À cette occasion, plusieurs figures emblématiques ont pris la parole, à savoir le Prof. TCHARIE Kokou, président de l’Université de Kara, Dr GBEOU-KPAYIL Nadjombé, Directeur du COUK, et M. BADJASSILONA Parfait, représentant Mme Tchamdja-Kpatcha Kobauyah, Directrice du sceau, de la nationalité et de l’identité civile au ministère de la Justice. On prit part également à cette cérémonie des enseignants chercheurs, des doyens de facultés et des étudiants.

Un engagement et une détermination de l’Université de Kara pour ses étudiants

A l’entame de cette cérémonie, le directeur du COUK (Centre des Œuvres Universitaires de Kara) a chaleureusement accueilli tous les participants, exprimant sa gratitude envers le président de l’Université de Kara et le ministère de la justice pour leur soutien.

Il a également encouragé les étudiants sans certificat de nationalité à se présenter de manière ordonné et disciplinée afin de profiter pleinement à cette opération. M. BADJASSILONA a, pour sa part, souligné l’importance du certificat de nationalité tout en remerciant le président de l’Université de Kara pour les mesures prises.

Lire aussi: ASCK : Jonas Kokou Komlan signe son retour

Le président de l’Université de Kara, Prof. TCHARIE Kokou a prononcé le discours de lancement de cette audience foraine. « Toute personne qui n’a pas de nationalité est considéré comme une personne apatride. Nous nous sommes rendus compte qu’il y a beaucoup de bachelier qui peut-être par négligence ou défaut de moyen, n’ont pas cette nationalité». Il poursuit en ces termes.

C’est une pièce maîtresse pour obtenir une allocation que le gouvernement donne aux étudiants. Nous nous sommes dit si on invitait le ministère de la justice à nous apporter une équipe surplace est ce qu’on ne peut pas établir cette pièce maitresse à certain de nos étudiants, voilà ce qui nous a motivé à faire la demande. S’ils ne profitent pas de l’occasion ils seront responsables de leur situation», a-t-il expliqué.

Témoignage d’étudiants

« Quand j’ai eu le Bac j’ai essayé par tous les moyens possible pour avoir cette nationalité mais je ne l’ai pas eu. Le 20 de ce mois j’ai appris cette nouvelle. J’ai eu l’occasion donc ce matin de venir déposer mes dossiers pour l’établissement dudit nationalité. J’avais déjà un frère qui a la nationalité, j’ai joint le duplicata et j’ai composé le dossier demandé. Je remercie le président de l’université de Kara pour nous avoir offert cette opportunité. Sincèrement pour la nationalité au Togo c’est compliqué donc je suis très fière, » a expliqué TAMOUKA Komi, étudiant.

« Le problème a débuté chez mon papa nous avions tout fait mais ça n’a pas marché, je suis très heureuse aujourd’hui par ce que mes inquiétudes sont parties, je remercie grandement le président de l’Université de Kara. J’ai composé le dossier demandé et j’ai déjà déposé, » a indiqué ABOUSSI Marie-reine étudiante.

Pour bénéficier de cette opération, les étudiants doivent rassembler un certain nombre de pièces, à savoir une copie légalisée à cinq cents (500)F CFA de l’acte de naissance ; un duplicata de nationalité ou la copie légalisé à cinq cents (500)F CFA du certificat de Nationalité (ancien format) du père, de la mère, du frère ou de la sœur et son original ; une photo passeport ; et une somme de 5000 francs CFA pour la quittance.

Les anciens étudiants devront présenter leur carte d’étudiant, tandis que les nouveaux bacheliers fourniront une attestation de BAC 2.

Plaki SIMLIWA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici