Accueil SOCIÉTÉ Togo: La Police Nationale met fin à une soirée de « partouze »

Togo: La Police Nationale met fin à une soirée de « partouze »

418
0
Togo: La Police Nationale met fin à une soirée de

La Police Nationale Togolaise annonce avoir mis hors d’état de nuire les organisateurs d’une soirée de débauche d’une rare ampleur. Ce coup de tonnerre dans le monde de la nuit togolaise révèle une face sombre de la société, à laquelle les autorités doivent désormais s’attaquer.

Au cœur de cette affaire, un événement qui aurait pu passer inaperçu, mais qui a été découvert grâce à la vigilance de la Police Nationale. La soirée, organisée dans un lieu secret et exclusif, aurait rassemblé une élite perverse, prête à s’adonner à toutes sortes d’orgies et de dépravations.

La Police Nationale pour préserver les valeurs morales dans le pays

La Police Nationale soucieuse de préserver l’ordre moral et la sécurité publique, a vigoureusement condamné ces pratiques et promet une lutte sans merci contre ce fléau. Les organisateurs de cette soirée indécente,  ont été appréhendés lors d’une opération menée par les forces de l’ordre.

Togo: La Police Nationale met fin à une soirée de "partouze"

Parmi les personnes arrêtées figurent A. Komlan Jules, 29 ans, et S. Salako Komonkan-Adelégbogo, 33 ans. Ces derniers ont été arretés le 02 mars dernier aux environs de 22h15 dans le quartier Agoè-Echangeur. Leur interpellation constitue un message fort envoyé à tous ceux qui pensent pouvoir impunément violer les lois et les valeurs morales de la société.

Lire aussi: Togo/CLAC: Le ministre Lamadokou lance le second réseau

Cette affaire, loin d’être anodine, soulève de sérieuses questions quant à la décadence des mœurs et à la nécessité d’une action concertée pour y faire face. Les enquêtes en cours devront déterminer l’étendue exacte de ce réseau de dépravation et les ramifications de cette soirée décadente.

Face à cette dérive inacceptable, la Police Nationale appellent à une prise de conscience collective et à une mobilisation générale pour éradiquer ce fléau qui menace les fondements même de la société togolaise. L’heure est à la fermeté et à la détermination pour préserver les valeurs morales et assurer un avenir meilleur à tous.

Pour rappel, A. Komlan Jules et S. Salako Komonkan-Adelégbogo seront présentés au Procureur de la République pour répondre de leurs actes.

Charbel SOSSOUVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici