Accueil POLITIQUE Togo/FOSERL 2024: Le commandant est connu

Togo/FOSERL 2024: Le commandant est connu

181
0
Togo/FOSERL 2024: Le commandant est connu

Les élections législatives et régionales approchent à grands pas au Togo. Le gouvernement togolais met tout en œuvre pour ces échéances électorales se déroulent dans les meilleures conditions et dans un climat de paix. C’est dans cette optique que le Chef de l’Etat SEM Faure Essozimna Gnassingbe a nommé le commandant de la FOSERL 2024. Ce dernier n’est autre que le Colonel Kedewouli  Koudjaki Essodô.

 

Togo/FOSERL 2024: Le commandant est connu

Composée des forces de défense et de sécurité (Police nationale, Gendarmerie nationale et Réserve opérationnelle), la FOSELR est destinée à garantir la sécurité et à préserver un climat de paix et de sérénité sur le territoire national avant, pendant et après les élections législatives et régionales de 2024.

Une officier compétent à la tête de la FOSERL 2024

Fort de son parcours au sein de la gendarmerie nationale, le Colonel Kedewouli Koudjaki Essodô incarne la confiance et l’expertise nécessaire pour assurer la sécurité des événements électoraux. Son ascension à la tête de la FOSELR 2024 reflète la reconnaissance de ses compétences et de son engagement envers la sécurité nationale.

Togo/FOSERL 2024: Le commandant est connu

Lire aussi: Togo/La fête de ramadan sera célébrée ce mercredi 10 avril

La mission confiée au Colonel Essodô est cruciale : veiller à la sûreté avant, pendant et après les élections législatives et régionales de 2024.  Ce dernier sera aidé dans sa mission par deux autres officiers. Il s’agit du le Lieutenant-Colonel Koura Iniwê pour la gendarmerie, et le Commissaire Divisionnaire Bamazi Essonana pour la Police.

Accompagné de ses deux commandants adjoints, le Colonel Kedewouli Essodô dirigera les efforts visant à garantir des élections transparentes et sécurisées, fondées sur les principes démocratiques.

Togo/FOSERL 2024: Le commandant est connuPour rappel, la FOSERL 2024 est sous la supervision de la CENI et du ministère de la sécurité.

Charbel SOSSOUVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici