Accueil SOCIÉTÉ L’enseignement primaire et secondaire, le grand bénéficiaire du budget 2024

L’enseignement primaire et secondaire, le grand bénéficiaire du budget 2024

41
0
L'enseignement primaire et secondaire, le grand bénéficiaire du budget 2024

L’éducation est une priorité au Togo, elle reflète l’engagement du gouvernement à investir dans le capital humain et à favoriser le développement socioéconomique du pays. Des initiatives sont mises en œuvre pour renforcer le système éducatif et garantir un accès équitable pour tous les citoyens, en particulier les enfants et les jeunes.L'enseignement primaire et secondaire, le grand bénéficiaire du budget 2024

La représentation nationale a approuvé le budget de l’État, exercice 2024, qui s’équilibre en recettes et en dépenses à 2 179 milliards de francs CFA. C’est la première fois que le chiffre atteint la barre des 2 000 milliards, ce qui montre une évolution très positive.

La part de l’enseignement primaire et secondaire

31 ministères composent le gouvernement actuel. Parmi eux, il y a le ministère des Enseignements primaire et secondaire et de la Formation technique qui se tire très bien. Il a la grosse part du gâteau. Ce département gouvernemental se voit allouer pour cette année un budget global prévisionnel de 191 milliards de francs CFA pour financer son fonctionnement et ses projets.

Lire aussi: Le Togo mise sur les centres d’exploitation d’eau potable

Cela veut dire que pour la quatrième fois consécutive, le ministère en question s’adjuge la plus grosse dotation. Les 191 milliards comme prévision sont en hausse de 9 % lorsqu’on les compare aux 175 milliards de francs CFA accordés en 2023.

Les interventions prévues

On indique que grâce à ces ressources, le ministère va continuer son vaste processus de réformes entamé depuis des années pour un système éducatif plus inclusif, sans discrimination, protecteur des droits et garant des opportunités d’emploi.

L'enseignement primaire et secondaire, le grand bénéficiaire du budget 2024Un concours de recrutement des enseignants est encore prévu cette année pour renforcer davantage le personnel déjà existant. Les enseignants volontaires déjà déployés seront formés, les infrastructures scolaires continueront d’être construites et modernisées.

En 2022, ce sont 400 salles de classe qui ont été construites pour rendre l’école plus accueillante. Pour l’année 2020-2021, 705 salles de classe avaient été mises en place. À l’horizon 2030, le pays veut construire en tout 30 000 salles de classe.
De 2020 à 2022, les officiels ont recruté plus de 6 000 enseignants. L’école devient plus que jamais solidaire et ouverte à tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici