Accueil SOCIÉTÉ Vols de compteurs d’eau: Les maraudeurs dans les mailles de la Police...

Vols de compteurs d’eau: Les maraudeurs dans les mailles de la Police Nationale

41
0

Dans une opération, la Police Nationale Togolaise a réussi à mettre un terme aux agissements d’un réseau spécialisé dans le vol de compteurs d’eau de la Société Togolaise des Eaux (TdE). L’affaire a débuté aux premières lueurs du 22 octobre 2023, lorsque K. Isaac, un jeune togolais de 18 ans, a été appréhendé à Djidjolé en possession d’un de ces compteurs.

La Police Nationale a donc procédé à un interrogatoire qui a permis de mettre une lumière sur cette affaire de vol de compteurs d’eau. Plusieurs secrets ont été révélés par K. Isaac.

Un réseau presque démantelé par la Police Nationale

Les révélations obtenues lors de l’interrogatoire de K. Isaac ont ouvert une brèche cruciale dans cette affaire. Il a avoué appartenir à un groupe de jeunes spécialisés dans le vol de compteurs d’eau, de tuyaux de climatiseurs, de pompes de forage, entre autres.

Lire aussi: Togo: Echauffourée entre la Police Nationale et des brigands à Lomé

Tous ces biens dérobés trouvent ensuite preneur chez T. Issaka, un commerçant nigérien de 25 ans, spécialisé dans l’achat de ferrailles, connues localement sous l’appellation de « Gakpogbégblé ». T. Issaka n’a pas tardé à être appréhendé à son tour.

Lors d’une perquisition à son lieu de travail, la Police Nationale fait une trouvaille fracassante. Il s’agit de 42 compteurs d’eau de la TdE, soigneusement cassés et dissimulés dans un sac sous son lit, aux côtés de tuyaux de climatiseurs, d’une pompe de forage et de 05 crics de voiture. L’enquête s’est poursuivie et a mené à l’arrestation, le 23 octobre, d’un certain A. Alaza, apprenti mécanicien togolais de 25 ans, qui a avoué sa complicité avec K. Isaac.

Malheureusement, quatre membres du réseau sont actuellement en fuite et font l’objet d’une recherche active. Selon les déclarations des suspects, la matière nécessaire à la fabrication des compteurs de la TdE est très prisée et se négocie à un prix avoisinant les 6 000 FCFA.

Cette réussite opérationnelle a été rendue possible grâce à la collaboration précieuse de la population, ainsi qu’aux multiples plaintes émises par certains abonnés de la TdE. En effet, la Société Togolaise des Eaux avait déjà signalé le vol de pas moins de 466 compteurs entre janvier et octobre 2023. Ce qui occasionne des dommages considérables aux infrastructures hydrauliques et perturbe l’approvisionnement en eau potable des populations.

K. Isaac, A. Alaza, et T. Issaka seront bientôt présentés devant le Procureur de la République pour répondre de leurs actes. La Police Nationale Togolaise met en garde toute personne qui pourrait être en possession de compteurs volés . Ces derniers s’exposent donc à la rigueur de la loi.

Charbel SOSSOUVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici