Accueil SOCIÉTÉ Planification familiale : le nouveau projet Expand PF annoncé à Lomé

Planification familiale : le nouveau projet Expand PF annoncé à Lomé

254
0
Planification familiale : le nouveau projet ExpandPF annoncé à Lomé

Expand Family Planning and Sexual and Reproductive Health Activity (ExpandPF) est le nouveau projet quinquennal de planification familiale. Il est financé par l’Agence Américaine pour le développement International (USAID) à hauteur de 49.500.000 dollars. Ce projet est annoncé à l’issue de l’atelier régional de clôture des projets AmplifyPF et WABA tenu à Lomé.

Le projet ExpandPF sera mise en œuvre dans 4 pays africains qui sont : la Côte d’Ivoire, le Cameroun, la Mauritanie et le Togo. Il vise à améliorer la qualité des services de planification familiale et renforcer l’adoption, la mise en œuvre et l’extension au niveau national de certaines mesures de santé et d’auto soins.

Les principaux objectifs du projet ExpandPF

Le projet ExpandPF vient à la suite des projets AmplifyPF et WABA, pour améliorer l’accès des femmes aux services de planification familiale dans les pays cibles.

« AmplifyPF et WABA ont amélioré l’accessibilité et la qualité des services de planification familiale au Burkina Faso, en Côte d’ivoire, au Niger et au Togo. Les deux projets ont touché les populations dans près de 20 districts sanitaires et plus de 500 centres de santé. Le projet ExpandPF continuera l’incroyable travail d’AmplifyPF », a indiqué Elizabeth Fitzsimmons, ambassadrice des Etats Unis au Togo.

La diplomate précise que « sous la direction de la fédération internationale pour la planification familiale, ExpandPF atteindra d’importants résultats au Togo, en Mauritanie, en Côte d’Ivoire, au Cameroun. Nous sommes convaincus qu’il améliorera les vies dans chacun de ces pays ».

Lire aussi: Fin des projets Amplify et WABA : l’heure est au bilan

ExpandPF vise à lever les obstacles qui subsistent en matière de planning familial dans les pays bénéficiaires. Il s’agit notamment de l’accessibilité et la disponibilité des services PF, la rupture des intrants PF, la marginalisation des groupes vulnérables, l’accès limité aux méthodes irréversibles de longue durée, certaines normes sociales et culturelles.

Les cibles du projet

Selon Mme Noelie KOEVI-KOUDAM, directrice exécutive de l’Association Togolaise pour le Bien-être familial, les femmes en âge de procréer, les jeunes adolescents, les populations marginalisées, les médias et les communautés sont les cibles directes du projet. « ExpandPF vient étendre d’avantage les acquis de AmplifyPF en ce sens qu’il y aura une large couverture des cibles, en ce qui concerne les femmes. Ça va beaucoup plus engager les communautés avec des innovations de la technologie pour atteindre nos jeunes qui sont aujourd’hui accros aux réseaux sociaux », a-t-elle souligné.

Les activités du projet Expand Family Planning and Sexual and Reproductive Health Activity (ExpandPF) prendront fin en 2028.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici