Accueil SOCIÉTÉ Fin des projets Amplify et WABA : l’heure est au bilan

Fin des projets Amplify et WABA : l’heure est au bilan

36
0
Fin des projets Amplify et WABA : l’heure est au bilan

Les projets Amplify et West Africa Breakthrough ACTION (WABA) sont à terme après cinq ans de mise en œuvre. Un atelier régional de clôture de ces projets se tient les 5 et 6 décembre 2023 à Lomé. Il réunit une centaine de représentants et acteurs de santé venus de 4 pays bénéficiaires des projets (Burkina Faso, Niger, la Côte d’Ivoire et le Togo).

Cette rencontre régionale de clôture vise à dresser le bilan quinquennal des deux projets. Il va permettre aussi d’identifier les opportunités pour renforcer le passage à grande échelle des bonnes pratiques. Au cours des 2 jours, les acteurs des pays cibles vont partager leurs expériences de la mise en œuvre des projets.

A propos des projets Amplify et WABA

Les projets Amplify et WABA ont reçu l’appui financier de l’agence américaine pour le développement international (USAID). Ils ont été mise en œuvre par Pathfinder international et le Centre des programmes de communication de l’Université Hopkins. Les deux projets ont travaillé étroitement avec les gouvernements, la société civile, et les communautés dans 19 districts sanitaires des quatre pays d’intervention.

Lire aussi: Elimination des Eperviers Dames: Mafille Woedikou se tient pour responsable

Le projet Amplify a pour but de mobiliser les partenaires pour élargir l’accès et l’utilisation des services de planification familiale de qualité en Afrique de l’ouest. Le Projet WABA quant à lui vise à accroître le recours aux services de planification familiale et de santé de la reproduction. Il contribue ainsi à l’objectif du Partenariat de Ouagadougou qui est d’atteindre d’ici 2030, 6,5 millions d’utilisatrices additionnelles des méthodes modernes de contraception dans la région.

« Les projets AmplifyPF et WABA dans la continuité de deux projets auparavant appuyés par l’USAID consistent à appuyer les pays dans les efforts d’amélioration des indicateurs de la planification familiale. Les études ont montré qu’une planification familiale bien conduite permet de réduire de 30%, les décès maternels et néonataux. Ces deux projets ont appuyé le Togo dans l’offre des services de planification familiale à travers les stratégies de distribution à base communautaire même dans les villages éloignés des formations sanitaires », a expliqué Ametepe AGOSSOU, directeur de la santé de la mère et de l’enfant au ministère de la santé.

Fin des projets Amplify et WABA : l’heure est au bilanNotons que l’atelier régional de clôture des projets Amplify et WABA sera également l’occasion pour l’USAID de présenter son nouveau projet Expand PF. Il sera mis en œuvre dans 4 pays notamment : la Mauritanie, le Cameroun, la Côte d’ivoire et le Togo.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici