Accueil SOCIÉTÉ Orientation scolaire et professionnelle : l’ANPE ET le CNIOSP prennent leur responsabilité

Orientation scolaire et professionnelle : l’ANPE ET le CNIOSP prennent leur responsabilité

73
0
Orientation scolaire et professionnelle : l’ANPE ET le CNIOSP prennent leur responsabilité

L’avenir d’un élève dépend de son orientation scolaire et professionnelle. L’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) et le Centre National d’information et d’orientation Scolaire et Professionnelle (CNIOSP) l’ont bien compris et s’engagent dans ce sens. Ils ont lancé à cet effet, une série de séances de sensibilisation à l’endroit des élèves, le mercredi 8 novembre 2023 au lycée de Zanguéra.

C’est à l’occasion de la 3ème édition de la semaine nationale de l’orientation scolaire et professionnelle qui s’étend jusqu’au 16 novembre 2023 sur toute l’étendue du territoire national. Objectif, apporter des informations sûres et crédibles aux apprenants afin qu’ils opèrent des choix judicieux pour un avenir prometteur.

Comment s’orienter professionnellement ?

« Nous organisons ces séances d’information collectives pour donner des informations nécessaires, pour donner des repères à notre jeunesse qui est à la recherche des formations afin qu’ils aient toutes les informations pour opérer des choix judicieux, responsable et autonome », a déclaré Makoni Makoni, chef d’Agence ANPE Nyékonakpoè, responsable d’orientation scolaire et professionnelle.

L’orientation scolaire et professionnelle prend en compte les exigences actuelles et futures du marché de l’emploi. Les élèves doivent collecter et analyser les informations sur les filières de formation en relation avec la série choisie. Il faut également connaitre la ou les professions vers lesquelles mènent telle ou telle filière de formation.

Lire aussi: Togo: Un nouveau bâtiment scolaire inauguré au CEG Avassikpé

Il ne s’agit pas de disposer d’une liste de professions dans lesquelles on pourrait s’insérer à la fin de la formation mais de connaitre les réalités de la profession et voir si elle correspond réellement à nos attentes.

D’où la nécessité de connaitre les activités exercées dans le cadre de ce métier ; savoir les qualités physiques qu’exigent la profession ; connaitre les aptitudes qu’on souhaite que les employés aient ; connaître les diplômes et études exigées ; savoir quel salaire on gagne ; connaitre l’évolution professionnelle des employés ; et connaitre les possibilités d’embauche en ce qui concerne la profession choisie.

Quelques conseils pour son orientation après l’examen

Pour bien s’orienter, il est important de ne pas stresser mais de rester en veille sur les métiers émergents. Il est question de rechercher les informations pertinentes sur les formations et les métiers et de participer aux stages d’observation dans les secteurs professionnels en lien avec la formation envisagée. C’est nécessaire de participer aux salons et aux journées portes ouvertes sur les formations et les métiers.

Comme autres conseils pratiques, il faut noter l’échange avec les différents professionnels des métiers porteurs, consultation d’un conseiller en orientation scolaire et professionnelle avant tout choix. Ayez aussi un compromis sur votre choix d’orientation avec vos parents.

Échanger avec les enseignants notamment le professeur titulaire sur son projet d’orientation ; Visiter les sites web des différentes universités et écoles dans lesquelles vous aimeriez étudier ; Éviter le suivisme, et choisir en fonction de vos aptitudes réelles ; Être flexible, être capable de changer de voies lorsque cela devient indispensable et Envisager la possibilité de créer sa propre entreprise sont des actions qui vous permettront de bien vous orienter.

Rappelons que les élèves peuvent solliciter les services des conseillers d’orientation-psychologues qui passent dans les différents établissements ou au Centre National d’Information et d’Orientation Scolaires et Professionnelles (CNIOSP).

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici