Accueil SANTÉ Harmattan au Togo: Moustapha Mijiyawa sonne l’alerte

Harmattan au Togo: Moustapha Mijiyawa sonne l’alerte

187
0
Harmattan au Togo: Moustapha Mijiyawa sonne l'alerte

L’harmattan se profile déjà dans la partie septentrionale du Togo. Cette saison caractérisée par un vent sec et froid portant des grains de poussière, est connue pour être propice à certaines maladies. Parmi elles, la toux, le rhume, la grippe et surtout la redoutable méningite.

Face à cela, le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Moustafa Mijiyawa, sonne l’alarme et appelle la population à la vigilance.

Mesures de prévention en période d’harmattan

Le ministère met particulièrement en garde contre les risques liés à la méningite, soulignant les symptômes à surveiller de près. Fièvre brutale, raideur de cou, maux de tête, vomissements et crises convulsives doivent appeler à une vigilance immédiate.

Lire aussi: Togo: L’Université de Lomé recrute

Eviter les milieux poussiéreux, adopter les gestes barrières similaires à ceux du Covid-19 (protection de la bouche et du nez, port de cache-nez), se faire vacciner et consulter rapidement un établissement de santé en cas d’apparition de symptômes alarmants chez un proche sont entre autres les précautions à prendre pendant la période d’harmattan.

Il est essentiel de se rappeler que l’automédication, notamment avec des médicaments contenant de la pseudo éphédrine, est fortement déconseillée en cas de rhume et de grippe selon la dernière sortie du ministère de la santé. La prévention et la vigilance restent les meilleures armes face à l’harmattan.

En adoptant des mesures simples, nous pouvons tous contribuer à notre santé et à celle de nos proches en cette période d’harmattan. Il est donc impératif de se rappeler que la prévention demeure notre meilleure alliée.

Charbel SOSSOUVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici