Accueil SOCIÉTÉ Togo : Le repos s’impose pour le Professeur Moustafa Mijiyawa

Togo : Le repos s’impose pour le Professeur Moustafa Mijiyawa

33
0
Togo : Le repos s’impose pour le Professeur Moustafa Mijiyawa

C’est officiel. Le Professeur Moustafa Mijiyawa partira bientôt pour la retraite. Celui qui est actuellement le ministre de la santé aura passé une trentaine d’années au service de l’Université de Lomé et du CHU-Sylvanus Olympio. C’est dans un courrier à lui adressé que le Président de l’Université de Lomé lui a fait part de sa date d’admission à la retraite. L’éminent professeur Moustafa Mijiyawa sera admis à la retraite le 1er Janvier 2024.

Une carrière d’enseignant-chercheur et de médecin bien enrichie est à l’actif de ce natif de la région des Savanes. Il a notamment formé cinq professeurs de rhumatologie et a participé à huit jurys de concours d’agrégation du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES).

Moustafa Mijiyawa, un passionné de son travail

Dans un courrier adressé au Président de l’Université de Lomé, le Professeur Moustafa Mijiyawa a retracé son parcours et la passion avec laquelle il a été au service de la société pendant un quart de siècle. « La pratique de soins m’a amené à consulter en moyenne un millier de patients par an pendant un quart de siècle, avec une durée moyenne de 27 minutes par consultation. Cette pratique médicale au quotidien m’a permis d’affiner d’avantage mon métier à travers l’incessant décryptage de cet être merveilleux et complexe qu’est l’homme, inconstant, ondoyant et divers », a-t-il déclaré.

Lire aussi: Université de Lomé: Adebayor note la nouvelle pelouse synthétique

Il faut noter que le Professeur Moustafa Mijiyawa a été décoré deux fois. Il a été fait Officier de l’Ordre des Palmes Académiques et Officier de l’Ordre du Mono. Le rhumatologue a participé à cinq reprises aux travaux du collèges des médecins chargés d’examiner les candidats à l’élection présidentielle. Il fit son entrée dans le gouvernement en 2015 comme ministre de la santé et de la protection sociale sous le Premier ministre de l’époque Komi Selom Klassou.

Il termine sa lettre en remerciant tous ceux qui ont contribué d’une manière quelconque à l’épanouissement de sa carrière. « De ce qui précède se dégagent le bonheur et le plein accomplissement que j’ai eu à travailler à la faculté des Sciences de la Santé de l’Université de Lomé et au CHU-SO. Hommage est à rendre à tous ceux qui y ont contribué, notamment les malades et les apprenants, générateurs d’un constant perfectionnement du double et noble art consistant à enseigner et à soigner », a affirmé le Professeur Moustafa Mijiyawa.

Veuillez cliquer sur le lien ci—dessous pour lire l’intégralité du courrier :

Lettre Moustafa Mijiyawa

 

Charbel SOSSOUVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici