Accueil SOCIÉTÉ MIATO : La date de la troisième édition est dévoilée

MIATO : La date de la troisième édition est dévoilée

21
0
MIATO : La date de la troisième édition est dévoilée

Le Marché International de l’Artisanat du Togo (MIATO) sera à sa troisième édition cette année. Pour ce troisième acte, le MIATO se tiendra du 25 octobre au 05 novembre prochain dans la capitale togolaise. L’information a été rendue publique au cours d’une conférence de presse tenue ce jeudi 17 août à Lomé. Ledit point de presse a vu la présence des ministres Kokou Eke Hodin, Myriam Dossou et Adjovi Lolonyo Apedoh Anakoma. Ces ministres sont respectivement en charge de l’artisanat, du développement à la base et de l’action sociale.

Placé sous le thème « L’artisanat à l’ère de l’autonomisation de la femme et du numérique : enjeux et défis », le MIATO est un évènement qui met en avant la richesse culturelle et artisanale du Togo. Il donne aussi l’occasion aux talents du domaine de faire montre de leur savoir-faire artisanal.

Le MIATO pour promouvoir l’artisanat togolais

C’est le Palais des Congrès de Lomé qui a accueilli la conférence de presse de lancement du MIATO. Initiative de l’Union des Chambres Régionales des Métiers du Togo (UCRMT), le Marché Internationale de l’Artisanat du Togo rassemble les acteurs du monde artisanal du pays. Il faut noter que l’UCRMT a reçu l’appui du gouvernement togolais dans l’organisation de cet évènement.

Lire aussi: Préliminaires Coupe CAF: L’ASCK peut se mordre les doigts

L’objectif de ce rendez-vous culturel est de promouvoir les produits et les services artisanaux togolais. Montrer au monde le génie créateur des togolais et faire savoir que le domaine artisanal est créateur d’emploi et de richesse fait partie des multiples objectifs de cet évènement inédit.

L’autre aspect à retenir est le nom du pays invité d’honneur de cette troisième édition du MIATO.  Ce dernier n’est autre que le Mali. 300 stands sont donc prévus cette année pour les exposants. Le souhait du ministre Eke Kokou Hodin est de voir des artisans de la sous-région et du continent à Lomé pour le MIATO. Pour lui, cela favorisera l’intégration économique dans la sous-région et sur le continent.

Pour rappel, plus de 120000 visiteurs sont attendus pour cette fête foraine qui met en valeur l’artisanat.

Charbel SOSSOUVI

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici