Accueil SPORT Kara : Fin du congrès ordinaire de Sentinelles Internationales des Kabiyè (SIK)

Kara : Fin du congrès ordinaire de Sentinelles Internationales des Kabiyè (SIK)

43
0
Kara : Fin du congrès ordinaire de Sentinelles Internationales des Kabiyè (SIK)

Sentinelles Internationales des Kabiyès (SIK) a organisé son deuxième congrès ordinaire le 12 août 2023 à la maison des jeunes de Kara. La séance a permis de présenter les rapports et de mettre en place un nouveau bureau pour les trois prochaines années.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier a été marqué par le mot de bienvenue du maire de la commune Kozah 1  Pidabi Baoubadi. Comme toute l’assistance, ce dernier s’est exprimé en Kabiyè. Il a souhaité la bienvenue à tous et a ensuite  rappelé à tous les Kabiyès l’importance de préserver leur dialecte. Il a salué l’initiative de SIK qui oeuvre inlassablement  pour préserver la langue et la culture Kabiyè.

GNANSA Atna reconduit à la tête de SIK

A l’issue de ce deuxième congrès ordinaire statutaire, GNANSA Atna, lui qui a conduit l’association pour un mandat de trois ans est reconduit dans une ambiance de joie et de satisfaction de tous à la tête de sentinelles internationales des Kabiyès (SIK). « C’est vrai, le congrès de l’association sentinelles internationale vient de prendre fin, et la sanction de ce congrès est que ma modeste personne a été reconduite à la tête de l’association pour trois ans. C’est un plaisir pour moi, c’est vrai que ce n’est pas facile mais, mais en fin des comptes je ne suis pas seule, il y a tout les membres, touts les sages. » a souligné le numéro un de SIK.

Lire aussi: Préliminaires LDC CAF : « Nous allons tout faire pour les emmerder jusqu’au bout », dixit le coach d’Asko

Il faut noter lors de cet atelier il y a eu les rapports d’activités, la revisite des textes fondateurs, les résultats du concours textes en Kabiyè, les prestations d’artistes et bien d’autres programmes.

Les objectifs de SIK

L’association Sentinelles Internationales des Kabiyès s’inscrit dans la droite ligne de la promotion de la culture et de la langue Kabiyè. L’un des objectifs de SIK est d’emmener tout les Kabiyès à savoir lire et écrire le Kabiyè comme le souligne Gnansa Atna. « C’est le plus grand défi. Si je sais lire et écrire, et j’écris et Nestor ne sait pas lire et écrire, il ne peut pas acheter, il ne peut pas lire, mes livres restent avec moi je ne pourrai pas sortir une deuxième édition ou un deuxième livre » a-t-il indiqué.

Au cours du premier mandat, un premier projet a été initié celui du concours de rédaction en Kabiyè ces lauréats ont étés primés lors de ce congrès. « Il a été question pour les concurrents de produire les textes au maximum trois textes par personne et dans ces textes, nous membre de jury on avais donc le devoir d’examiner par apport à certains critères, deux critères grosses comodo de forme et fond » a précisé KASSANG Plipaou. Cette dernière est membre de l’académie Kabiyè.

Dans les trois ans à venir,  SIK prévoit assoir les fondements juridiques, étendre SIK par apport aux adhésions. « (…) mais surtout aussi il faut que nous fassions une sorte de razzia dans le monde entier pour que tous les Kabiyès qui se retrouvent dans tous les pays du monde entier puisse adhérer à SIK » a ajouté le président de SIK. Un autre objectif de SIK est de paraitre dans tous les cantons du Togo à travers les amicales des ressortissants Kabiyès.

Plaki SIMLIWA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici