Accueil ECONOMIE Journée mondiale de la mer : les efforts significatifs du Togo dans...

Journée mondiale de la mer : les efforts significatifs du Togo dans le développement de l’économie bleue

16
0
Journée mondiale de la mer : les efforts significatifs du Togo dans le développement de l’économie bleue

Le monde entier célèbre ce jeudi 28 septembre 2023 la journée mondiale de la mer. «50 ans après MARPOL, notre engagement continue ». C’est le thème retenu pour cette année et qui marque la 50ème anniversaire de l’adoption de la convention internationale pour la prévention de la pollution par les navires (MARPOL).

Cette journée a pour objectif de sensibiliser le public aux enjeux maritimes entre autres la protection des océans, le développement durable et la prévention de la pollution. Initié en 1978 par l’Organisation Maritime Internationale, la journée mondiale de la mer vise à commémorer l’entrée en vigueur de sa convention originale. Au fil des années cette journée est plutôt tournée vers la protection des ressources marines et les questions liés à l’environnement.

Actions du Togo dans l’amélioration de l’économie liée à la mer.

Dans le souci de renforcer son économie maritime, le Togo n’a cessé de multiplier ses activités. Le pays a intégré la convention MARPOL il y a de cela 2 ans, et a donc participé à la 129ème session de l’assemblée générale de l’organisation maritime internationale (OMI), le 17 juillet dernier à Londres.

C’est Edem Kokou TENGUE, ministre de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière qui a représenté le Togo et a affirmé : « notre présence ici illustre notre stratégie de devenir un hub maritime ». Les travaux ont permis aux différents participants d’évaluer les progrès réalisés dans la lutte contre la pollution marine lors des dernières décennies et de discuter sur les défis futurs.

Lire Aussi : Foire Internationale de Lomé 2023: Un recrutement en vue

Le Togo dispose d’un nouveau port pêche installé à Gbétsogbé-Baguida dans la zone industrielle depuis 2019. Un fruit de la collaboration entre le Togo et le Japon qui fait avancer le Togo dans la production halieutique soit environ 25 tonnes par an. Aussi, un marché moderne a été construit en 2021, près du port de pêche afin que des milliers d’acteurs puissent en profiter pour développer leurs activités.

Grâce à son adhésion récente au Commonwealth, le Togo a participé à la Charte Bleue. Ce qui lui permettra de travailler sur des projets passionnants liés à la pêche, à l’aquaculture, à l’observation des océans et à la promotion du transport maritime.
Rappelons que l’Assemblée Nationale a adopté le 4 mai dernier le projet de loi portant sur les privilèges et immunités du tribunal international du droit de la mer.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici