Accueil SOCIÉTÉ Lutte contre le Banditisme : Un coup de maître des forces de...

Lutte contre le Banditisme : Un coup de maître des forces de l’ordre à Bassar

73
0
Lutte contre le Banditisme : Un coup de maître des forces de l'ordre à Bassar

La nuit du dimanche 24 au lundi 25 septembre a été le théâtre d’un coup de maître des forces de l’ordre à Bassar, une commune située à environ 09 km de Kabou, dans la région de la Kara, au nord du Togo. Un coupeur de route a été abattu lors d’une tentative de braquage qui a mal tourné, sauvant ainsi la vie des passagers d’un convoi de trois bus.

Encore un malfrat qui a été mis hors d’état de nuire par les forces de défense du pays. Les faits sont rapportés par l’Agence Togolaise de Presse qui est allé s’enquérir des informations à la Gendarmerie de Bassar.

Tentative déjouée à Bassar

Tout a commencé aux environs de 19h, alors qu’un convoi de trois bus transportant des commerçants et commerçantes, ainsi que leurs marchandises en provenance de Tantalé, au Ghana, se dirigeait vers Lomé en passant par Bassar. Les passagers étaient loin de se douter qu’ils allaient être pris pour cible par des coupeurs de route.

Alors que le convoi se trouvait dans une brousse, des tirs nourris ont retenti, provenant de trois individus armés. Cependant, ce qu’ils ignoraient, c’est qu’à bord de l’un des bus se trouvait un gendarme en service anti-braquage. Celui-ci a réagi avec sang-froid, ordonnant aux conducteurs de faire marche arrière, ce qui a immédiatement fait fuir les braqueurs.

Lire aussi: Foire Internationale de Lomé 2023: Un recrutement en vue

Grâce à la réaction rapide du gendarme, la vie des passagers a été préservée. Les impacts de balles visibles sur le véhicule de tête témoignent de la violence de la tentative de braquage, mais aucune perte en vie humaine, aucun blessé et aucun dégât matériel n’ont été enregistrés du côté des passagers.

Le renfort du Groupe de Sécurité et d’Intervention de la Gendarmerie (GRSI) de Kara et d’un détachement du Régiment Para Commandos de Kara a permis de ratisser la zone jusqu’au petit matin du lundi 25 septembre. Les forces de l’ordre ont découvert le corps sans vie d’un des braqueurs, criblé de balles, tandis que les deux autres ont réussi à prendre la fuite.

L’individu abattu ne portait aucun document d’identification, mais il avait en sa possession une arme de guerre de type Fusil d’Assaut Coréen (FAC), ainsi que des munitions de guerre significatives. De plus, des objets divers, notamment des talismans supposés les rendre invulnérables, ont été retrouvés.

Appel à la vigilance

Cet acte de bravoure intervient dans un contexte où les populations de Bassar et des environs font face à des actes de braquage récurrents sur les différents axes routiers, ce qui entrave la liberté de circulation. Les autorités compétentes ont pris des mesures pour renforcer la sécurité, notamment en intensifiant les opérations anti-braquage.

Face à cette menace persistante, il est crucial d’inviter la population de Bassar et de ses environs à la vigilance et à la collaboration avec les forces de défense et de sécurité. La lutte contre l’insécurité sous toutes ses formes doit être une priorité nationale, et chaque citoyen a un rôle à jouer dans cette quête pour un Togo plus sûr.

Charbel SOSSOUVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici