Accueil SOCIÉTÉ Désinformation : une manipulation du public

Désinformation : une manipulation du public

45
0
Désinformation : une manipulation du public

La désinformation est, selon le dictionnaire Larousse l’action de désinformer ou le fait d’être désinformé. Elle se réfère à la diffusion en ligne d’informations erronées par un individu ou un groupe de personnes, tout en sachant qu’elles sont fausses. Généralement, cette diffusion est motivée par un objectif particulier : influencer les autres à croire leur propre point de vue.

Bien qu’elles soient conçues pour manipuler les perceptions du public, les fausses informations souvent plus convaincantes que la vraie information elle-même. La désinformation représente dans tous les cas, une véritable menace pour la démocratie, la stabilité sociale et la confiance du public envers les médias.

Conséquences de la désinformation

Une des principales conséquences de la désinformation est la perte de confiance du public envers les médias et les institutions. La propagation de fausses informations peut semer le doute dans l’esprit des citoyens et influencer les processus électoraux. Elle peut également aggraver les tensions sociales et politiques.

En plus de ces conséquences socio-politiques, la désinformation peut avoir des effets désastreux sur la santé publique et la sécurité. Par exemple, la propagation de fausses informations médicales peut ralentir la lutte contre des maladies infectieuses ou contagieuses. C’était le cas de la pandémie à coronas virus. Des informations circulaient en ce moment pour décourager la vaccination et promouvoir des remèdes dangereux et non prouvés.

De même, la désinformation en matière de sécurité publique peut mettre en danger la vie des citoyens. Elle induit en erreur sur les menaces potentielles ou minimise les risques réels. En fin de compte, la désinformation compromet la capacité des gouvernements et des professionnels de la santé à prendre des décisions éclairées et à protéger la population contre les dangers réels.

La PAFF, une solution contre la désinformation en Afrique francophone

Lancée le 2 avril 2024 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, la Plateforme Africaine des Fact-Checkers Francophones (PAFF) vient contre-attaquer la désinformation. C’est une initiative de plusieurs médias pionniers dans le domaine de la vérification des faits en Afrique francophone. Elle a pour mission de contribuer à la création d’une information de qualité en Afrique francophone, de promouvoir la vérification des faits et de lutter contre la désinformation.

Pour réaliser ses buts, la PAFF a mis en place un site web, accessible à l’adresse https://paff.africa, qui servira de plateforme pour toutes les publications validées par les membres du réseau. Elle ambitionne de faciliter l’accès à des données fiables et de proposer des ressources telles que des outils avancés de vérification, des guides de formation, des notes analytiques et des rapports d’études.

Lire aussi : Élections régionales et législatives: mobilisation spontanée des militants d’Unir

Élections régionales et législatives: mobilisation spontanée des militants d’Unir

Pour rappel, Togocheck est un média de vérification des faits, indépendant, non partisan et autonome, basé à Lomé au Togo.

Alida AKAKPO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici