Accueil SOCIÉTÉ Visibilité du FACT : Un atelier au profit des populations à la base...

Visibilité du FACT : Un atelier au profit des populations à la base tenu à Kara

41
0
Visibilité du FACT : Un atelier au profit des populations à la base tenu à Kara

Le secrétariat technique de la commission de gestion du fond d’appui aux collectivités territoriales (ST-CG-FACT) a organisé le 18 mars 2024 au palais des congrès de Kara un atelier avec les chargés de communication des mairies et des préfectures. Ceci dans le cadre de sa tournée de sensibilisation, visant à faire connaitre le Fond d’Appui aux collectivités Territoriales (FACT) auprès des populations à la base.

« Booster la visibilité du FACT dans nos territoires », c’est le thème qui a couronné les activités de cette rencontre. Les chargés de communication ont été sensibilisés sur les différentes actions à mener dans le processus de traitement des informations afin de rendre plus visible les investissements de l’Etat et par ricochet, la présence permanente du ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires (MATDDT).

La visibilité du FACT s’avère important dans les territoires

Le préfet de la Kozah, Col. Bakali Hèmou Badibawou a ouvert les travaux de cet atelier, il affirme ceci.  « c’est une rencontre qui participe au renforcement de nos capacités dans la bonne gestion des finances publiques c’est de ça qu’il s’agit. L’opinion trouve que la gestion de ces finances ne sont pas claire, donc ça exige de nous une certaine orthodoxie légale et donc à l’issu de cet atelier nous parviendrons à cet objectif qui va nous emmener à une bonne gestion, une bonne gouvernance et une bonne utilisation des fonds publics au profit des populations à la base ».

Des communications telles que  les généralités sur le FACT et les connaissances sur la notion de visibilité ont été discutées. Cela permet aux participants de faire connaitre le FACT auprès des institutions, partenaires et mieux auprès des collectivités territoriales. Cela crée également un positionnement fiable à la CG-FACT et au ST-CG-FACT et fait des chargés de communication des porteurs d’informations dans les communes.

Lire aussi: Prévisions saisonnières : Les agriculteurs du Sud du Togo doivent patienter avant de semer

ASSIH Gnouyaro, Administrateur des collectivités territoriales ST-CG-FACT renchérit  en ces termes. «  nous attendons des chargés de communication qu’ils soient comme un pont entre le ST-CG-FACT et les communes, on attend aussi qu’ils développent des stratégies afin de mettre en valeur et en lumière ce que l’Etat réalise dans les communes. »

En effet le FACT est un mécanisme de financement mise en place par l’Etat pour doter toutes les communes et régions de ressources financières pour la réalisation des investissements aux bénéfices des populations à la base. De 2020 à 2023, l’Etat a mis à la disposition des 117 communes environ 23 milliards de francs CFA pour la réalisation des projets d’investissement.

Visibilité du FACT : Un atelier au profit des populations à la base tenu à KaraIl est à noter que ce fond est très peu connu du citoyen lambda alors même qu’il s’agit aujourd’hui de la source principale de financement des communes depuis les quatre dernières années.

Plaki SIMLIWA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici