Accueil SOCIÉTÉ Travailleurs domestiques au Togo : les syndicats en bataille pour l’amélioration de leur...

Travailleurs domestiques au Togo : les syndicats en bataille pour l’amélioration de leur situation

96
0
Travailleurs domestiques au Togo : les syndicats en bataille pour l’amélioration de leur situation

Du 9 au 11 novembre 2023, va se dérouler une campagne de sensibilisation et d’information à l’endroit des travailleurs domestiques. L’annonce a été faite par la Coordination des Centrales Syndicales du Togo (CCST) et la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) le lundi 6 novembre 2023. C’était lors d’une rencontre avec la presse à Lomé.

L’initiative vise à encourager tous les employeurs à s’engager vers la formalisation du métier des travailleuses et travailleurs domestiques. Il s’agira aussi de trouver des voies et moyens pour la ratification et l’application des dispositions de la convention 189 de l’OIT afin de promouvoir, de réaliser et garantir leurs droits par l’État togolais.

Les activités au menu de la campagne

La CCST et la STT vont se servir des médias comme moyen de communication pour l’effectivité de la campagne de sensibilisation et d’information.
« Cette campagne sera meublée par des interviews, des reportages télé, des émissions radiophoniques, des distributions de dépliants, casquettes et tabliers à travers une caravane de trois jours à compter du 09 au 11 novembre 2023 », a souligné BABA Awoula Yati, Secrétaire Général du Groupe des Syndicats Autonomes, porte-parole des centrales syndicales au Togo.

Il poursuit en ces propos. « Il s’agit de pouvoir visiter au niveau du Code du travail, les aspects de la convention 189 qui sont déjà inscrits dans notre droit du travail et susciter auprès du gouvernement la ratification formelle de cette convention ».
Les syndicats souhaitent que les travailleurs et travailleuses domestiques aient une protection sociale, un contrat de travail, un congé annuel payé, un accès à l’assurance maladie universelle et à la sécurité au travail. Ces revendications sont saluées par ces travailleurs et travailleurs domestiques.

Lire aussi: Togo: La Police Nationale démasque un réseau de cambrioleurs

« Nous sommes heureux que cette campagne soit programmée. Au moins pour une fois, l’État va nous écouter, de même que nos patrons, pour que notre situation puisse changer, surtout nos droits et l’assurance maladie universelle », a souhaité Véronique N’Doda, travailleuse domestique.

Situation des travailleurs domestiques au Togo

Beaucoup de travailleurs et travailleuses domestiques n’ont pas beaucoup d’éducation et ne sont pas au courant de leurs droits car ils sont encore très jeunes ou ont été employées depuis l’enfance. Ils font souvent face aux harcèlements sexuels, à l’absence de contrat de travail, au manque de liberté d’association et aux salaires très bas.Travailleurs domestiques au Togo : les syndicats en bataille pour l’amélioration de leur situation

Selon une étude menée en 2005 par l’ONG CARE-Togo, 60 000 familles ont recours aux services d’une domestique à Lomé et ses environs. La même étude révèle qu’en moyenne 400 000 travailleurs de différentes branches sont chaque année victimes d’abus en tous genres de la part de leurs patrons. L’État, de son côté, a pris d’importantes mesures pour améliorer les conditions d’exercice de cette activité.

Il faut noter que le secteur compte beaucoup plus de femmes que d’hommes. Il existe désormais des textes au Togo qui dénoncent les violences des droits des travailleurs domestiques.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici