Accueil SOCIÉTÉ Koutammakou : Un trésor de traditions à préserver

Koutammakou : Un trésor de traditions à préserver

52
0

Le monde entier commémore chaque 27 septembre la journée mondiale du tourisme. Au Togo, elle a été célébrée d’une manière très particulière. Au programme de cette journée, un voyage a conduit les autorités du ministère du tourisme et certains influenceurs dans la région de la Kara pour visiter les sites touristiques de cette zone.

De la place des martyrs de Pya-Hodo passant par le mausolée de Sarakawa à la statue du Christ Rédempteur de Défalé, les voyageurs ont encore une fois explorer l’immensité et la beauté du paysage touristique togolais. Le point culminant de cette exploration touristique est la visite du Koutammakou. Une action a été posée sur ce site qui est en rapport avec le thème choisi par l’Organisation Mondiale du Tourisme. Voici donc le thème choisi. « Tourisme et Investissements Verts ».

Qu’est-ce que le Koutammakou ?

Au cœur des collines verdoyantes du Togo se niche un trésor culturel d’exception, un écrin de traditions préservées et de savoir-faire ancestraux. C’est le Koutammakou. Elle est la seule inscription fière au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette terre batammariba révèle l’âme profonde d’un peuple, gardien de son histoire et de sa culture.

Les Batammariba, « ceux qui sont les vrais hommes », peuplent ces terres depuis des siècles. Leur architecture singulière, les Tatas, s’érigent comme des sentinelles de la tradition. Ces maisons forteresses, en banco et toits de chaume, sont à la fois habitations et refuges, symboles d’une harmonie entre l’humain et la nature.

Lire aussi: Journée Mondiale du Tourisme : Le ministre Lamadokou appelle à l’action

C’est un vaste territoire fort significatif à multiples facettes. C’est un site vivant et harmonieux où se combinent les éléments de la nature et l’action de l’homme. En plus du patrimoine culturel matériel très riche, le patrimoine immatériel du Koutammakou est également très expressif. Il est constitué d’expressions et d’espaces culturels, des rituels, des cérémonies, des chants, des danses et des initiations.

Actions sur le site

Sur ce site majeur du paysage touristique togolais, le ministre de la Culture Dr Kossi Gbenyo Lamadokou a planté des arbres sur le site avec la cohorte qui l’a accompagné. Cette action entre en parfaite harmonie avec le thème choisi pour l’édition 2023 de la journée mondiale du tourisme. Après cela, le ministre a rencontré les autorités locales de la zone. Objectif, ressasser les actions du ministère en charge du tourisme et projeter les actions à venir.

Il faut noter qu’un projet de valorisation du Koutammakou a été initié depuis quelques mois.

Cela a débuté par une étude qui permettra la planification de plusieurs activités à même de faire du site de Koutammakou un pôle d’attraction culturel, touristique et surtout économique. Tout cela au bénéfice des populations locales, nationales et à toute la communauté internationale.

Charbel SOSSOUVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici