Accueil SOCIÉTÉ Togo/Extrémisme violent : Renforcement de capacités des journalistes pour contrer le phénomène

Togo/Extrémisme violent : Renforcement de capacités des journalistes pour contrer le phénomène

44
0
Togo/Extrémisme violent : Renforcement de capacités des journalistes pour contrer le phénomène

Un atelier à l’endroit des journalistes sur l’éducation aux médias en communauté et cohésion sociale se tient depuis le 23 jusqu’au 26 janvier 2024 à Lomé. Une initiative de Hotsi Communication avec l’appui de l’Ambassade des Etats-Unis au Togo en appui à l’aspect communication de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent (SNAPLEV).

Les travaux de cet atelier sont ouverts le mardi 23 janvier 2024 à l’hôtel concorde à Lomé. C’est en présence de l’officier des affaires publiques à l’ambassade des États-Unis et le représentant du ministre de la communication et des médias.

Rôle des journalistes dans la lutte contre l’extrémisme violent

Cet atelier des journalistes se veut un cadre d’échanges sur le rôle des médias dans la prévention de l’extrémisme violent, la mission de formation sociale des media, l’approche médiatique des incidents sécuritaires, ainsi que le pouvoir de promotion du dialogue et de la médiation des médias.

Lire aussi: Togo: L’Assemblée Nationale comptera désormais 113 députés

<<La prévention et la lutte contre l’extrémisme violent relevant d’un champ à l’intersection non seulement de la sécurité et du développement mais aussi de la communication, nous nous évertuons à consolider le cadre de l’exercice du journalisme, à concevoir des outils de communication numériques créatifs pour impliquer davantage les jeunes professionnels des médias>>, a souligné Franck MISSITE directeur de cabinet du ministère de la communication.

<<Parmi ces initiatives, nous pouvons noter la mise en place des plusieurs plateformes numériques reliant le ministère aux professionnels des médias, dans le but de mettre à leur disposition des informations fiables de première main, et d’attirer leur attention sur les fausses nouvelles qui trop facilement, s’infiltrent>>, a t-il ajouté.Togo/Extrémisme violent : Renforcement de capacités des journalistes pour contrer le phénomène

Il est à noter qu’il s’agira pour les professionnels de médias au cours de ces 4 jours, d’initier et de partager les idées et opinions sur la manière dont les journalistes peuvent contribuer à la cohésion sociale à travers leurs organes respectifs

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici