Accueil SANTÉ Togo/Santé : un nouveau cycle de subventions pour éradiquer certaines maladies

Togo/Santé : un nouveau cycle de subventions pour éradiquer certaines maladies

43
0
Togo/Santé : un nouveau cycle de subventions pour éradiquer certaines maladies

Les subventions du 7ème cycle de financement du Fonds Mondial (GC7) ont été attribuées au Togo le mercredi 28 février 2024. C’était lors d’un atelier présidé par la Première Ministre, Mme Victoire Tomegah Dogbé, à Lomé.

Ces subventions sont destinées à la lutte contre le VIH, la tuberculose, le paludisme et la Covid-19 (C19RM). La rencontre avait pour objectif la clarification des rôles et des responsabilités de chaque intervenant engagé dans la cause.

Évaluation du coût des subventions

La nouvelle subvention octroyée par le Fonds mondial au Togo se chiffre à 112,8 millions d’euros, soit environ 74 milliards de FCFA. Cette somme marque une hausse remarquable de plus de 14 % par rapport à la précédente subvention du cycle 2021-2023.

Ce montant est complété par l’approbation de 19,37 millions d’euros, soit 12,7 milliards de FCFA, en fonds additionnels et en réinvestissement pour la période 2024-2025. Ainsi, les subventions globales s’élèvent désormais à 86,7 milliards de FCFA pour la période 2024-2026.

Lire aussi: Refus des vieilles monnaies : le Togo frappe fort 

L’atelier vise à exposer en détail les trois subventions du GC7 et C19RM, en décrivant leurs conditions et recommandations. Il a présenté de manière simplifiée les acteurs de mise en œuvre. Il s’agit, d’une part, de spécifier les rôles et responsabilités des acteurs à tous les niveaux. D’autre part, l’objectif est d’identifier les principaux enjeux, défis et entraves à l’utilisation efficiente des financements du Fonds mondial.

Togo/Santé : un nouveau cycle de subventions pour éradiquer certaines maladies

Pour rappel, le financement du GC7 et C19RM constitue une continuation des programmes nationaux visant à combattre le VIH, la tuberculose, le paludisme, Il inclut également un soutien continu à la Centrale d’achats des médicaments essentiels et génériques du Togo (CAMEG-TOGO).

Il favorisera à la fois la consolidation des avancées dans la lutte antipaludique et l’accélération des services de prévention et de soins de qualité contre les épidémies de VIH et de tuberculose.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici