Accueil SANTÉ Santé : les initiatives ont porté leurs fruits en 2023

Santé : les initiatives ont porté leurs fruits en 2023

13
0
Santé : les initiatives ont porté leurs fruits en 2023

Pour garantir l’amélioration constante de la santé, l’exécutif déploie des mesures, notamment la conduite annuelle d’une revue des activités sanitaires à travers le pays. Ancrée dans le Plan national de développement sanitaire (PNDS), cette initiative assure un suivi rigoureux des performances du système de santé à tous les niveaux.

Plusieurs directions préfectorales de la santé ont entamé la revue annuelle de 2023. Les bilans réalisés révèlent des chiffres positifs. Preuve que les programmes comme la subvention de la césarienne, Wezou, School Assur, SSEQCU, les efforts de couverture sanitaire universelle, etc. font de l’effet en œuvrant pour le bien-être de la population.

2023, année de progrès dans le domaine de la santé

À Blitta, l’utilisation des services sanitaires est passée de 48 % en 2022 à 49 % en 2023. En ce qui concerne la couverture en consultation prénatale (CPN), elle est passée de 79 % à 86 %, tandis que le taux d’accouchement assisté par un personnel qualifié est monté à 81 % en 2023 par rapport à 69 % en 2022. Autre exemple, la couverture en vaccin Penta 3 est également en hausse, atteignant 102 % en 2023 par rapport à 80 % en 2022.

Santé : les initiatives ont porté leurs fruits en 2023

Lire aussi: Comment se porte le secteur touristique togolais ?

À Sotouboua, on souligne l’atteinte des objectifs de 27 indicateurs clés du PNDS sur 35. Le Bas-Mono, qui compte plus de 100 000 habitants, a quant à lui enregistré un taux d’utilisation des soins curatifs de 63 % ; 37,3 % en CPN et 112 % en matière d’accouchement assisté par un personnel qualifié. Mais encore, le taux d’accessibilité géographique s’élève dorénavant à 56 % et la couverture en vaccination Penta 3 à 85 %.

District sanitaire de Doufelgou

Là-bas, il est à noter que l’amélioration d’utilisation des services sanitaires est passée de 82 % en 2022 à 92 % en 2023, et la couverture en consultation prénatale (CPN 4) de 53 % en 2022 à 65 % en 2023. L’accouchement assisté par un personnel qualifié a enregistré un taux de 76 % en 2023 contre 59 % en 2022, tandis que la couverture en Penta 3 est passée de 96 % en 2022 à 109 % en 2023 ; celle de TP I3 a quitté 70 % en 2022 pour 71 % en 2023.Un peu au sud de Doufelgou, dans le district sanitaire de l’Oti, l’on note une adhésion massive aux programmes et projets sanitaires du gouvernement tels que School Assur et Wezou avec une hausse du taux de consultations prénatales et une baisse des accouchements à domicile.

Santé : les initiatives ont porté leurs fruits en 2023Le même tableau se présente dans d’autres districts sanitaires. Au vu des résultats, en majorité suffisants, les autorités soulignent quand même la nécessité de redoubler d’efforts afin d’améliorer l’accessibilité et la qualité des soins et de mettre le patient au cœur du dispositif de santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici