Accueil SOCIÉTÉ Pollution marine : des impacts destructeurs sur la vie humaine

Pollution marine : des impacts destructeurs sur la vie humaine

43
0
Pollution marine : des impacts destructeurs sur la vie humaine
SOS word made up of plastic waste on water surface. Plastic pollution concept. 3D illustration

Introduire directement ou indirectement des déchets, des substances, des produits énergétiques, y compris de sources sonores sous-marines d’origine humaine dans la mer est une façon de la polluer. Ceci entraîne ou est susceptible d’entraîner des effets nuisibles pour les ressources vivantes et les écosystèmes marins.

La pollution marine a plusieurs conséquences sur la vie générale. On peut noter l’appauvrissement de la biodiversité, les risques pour la santé humaine, les obstacles pour les activités maritimes, et notamment la pêche, le tourisme et les loisirs.

Les types de pollution marine et leurs conséquences

Les eaux usées et autres déchets que l’on évacue directement dans les fleuves ou la mer, polluent surtout les eaux côtières. Les fleuves reçoivent également les produits chimiques utilisés par les usines. Une autre forme de pollution marine est que quand les pétroliers font naufrage, ils causent de grandes catastrophes : les marées noires. La mer est alors recouverte de pétrole.

Beaucoup de sachets plastiques usés que l’on jette, se retrouvent dans la mer. Là où ils tuent poissons et dauphins et salissent les plages. En plus, ils ne sont biodégradables qu’au bout de 200 ans. Des engrais que l’agriculture moderne utilise, finissent par arriver dans les rivières et dans la mer. Là, ils favorisent le développement des algues vertes qui envahissent les plages et les eaux côtières.

Lire aussi: Togo: «Le football togolais est en retard de cinq ans», dixit Kader Coubadja

La pollution marine passe aussi par la nuisance sonore. En effet, la présence de navires, de sonars et de plates-formes pétrolières génère un bruit qui se propage sur plusieurs kilomètres. L’altération des sons marins perturbe la communication de différentes espèces marines, telles que les baleines et les dauphins, modifiant leurs cycles de reproduction et de migration.

Il existe également une pollution lumineuse. L’éclairage près de la côte pénètre dans l’eau, modifiant les rythmes circadiens des animaux, altérant leurs cycles naturels de migration, de reproduction et d’alimentation.

La lutte contre les événements de pollution marine est un exercice hautement technique, exigeant des connaissances et des compétences spécialisées, ainsi que du matériel et des outils spéciaux adaptés aux besoins.

Pour rappel, l’Université de Kara a initié un programme régional de formation sur la pollution marine et bio-géochimie dans l’environnement côtier. Ce programme va permettre aux étudiants de cerner les contours des problèmes liés à la pollution côtière.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici