Accueil Non classé Paludisme saisonnier : le Togo lance la campagne de chimio prévention 

Paludisme saisonnier : le Togo lance la campagne de chimio prévention 

42
0
paludisme saisonnier

La lutte contre le paludisme saisonnier au Togo se poursuit avec la campagne de chimio prévention. Jusqu’au 2 juin prochain, les agents de santé passeront de maison en maison pour administrer des comprimés aux enfants de 3 à 59 mois dans les Savanes, Kara, Centrale et Plateaux. 

Le coup d’envoi officiel de cette campagne de la chimio-prévention du paludisme saisonnier (CPS) est donné jeudi 30 mai à Amou Oblo, dans la région des Plateaux. Initiée par le ministère de la santé, la CPS est l’une des interventions essentielles recommandées par le plan stratégique national 2017-2025 pour lutter contre le paludisme. 

Objectif de la campagne contre le paludisme saisonnier 

 « Cette initiative est une réponse concrète aux défis posés par le paludisme, qui reste une menace majeure pour la santé publique au Togo, particulièrement pour les jeunes enfants. En administrant ces traitements préventifs, le ministère de la Santé espère diminuer significativement l’incidence des cas de paludisme grave et, par conséquent, les décès infantiles liés à cette maladie », ont expliqué les autorités sanitaires.

Lire aussi: Revues de performance de la santé/Grand Lomé : Le paludisme en tête des consultations

Après le passage des agents de santé, les parents poursuivront l’administration des produits aux enfants le deuxième et troisième jour afin de les protéger contre le paludisme pour tout le mois. Après 28 jours, la même campagne de la chimio-prévention du paludisme saisonnier reprend pour la disponibilité surtout dans le sang de ces médicaments pour cette prévention. 

Pour rappel, les autorités rassurent les populations que les médicaments ne sont pas toxiques contrairement à ce que certains affirment. Ils les exhortent à accepter l’administration des produits à leurs enfants. 

Alida AKAKPO

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici