Accueil SOCIÉTÉ Kozah/ ONG: Acteurs clés dans la lutte pour le développement durable

Kozah/ ONG: Acteurs clés dans la lutte pour le développement durable

25
0
Kozah/ ONG: Acteurs clés dans la lutte pour le développement durable

Dans la préfecture de la Kozah, dans la région de la Kara, les Organisations Non Gouvernementales (ONG) émergent comme des acteurs clés dans la lutte pour le développement durable. Avec un engagement remarquable dans la préservation de l’environnement, la promotion de l’agriculture durable et le renforcement des communautés locales, ces ONG telles que, A3E, RAFAD, PADES et Jeunes Volontaires pour l’environnement (JVE) façonnent un avenir plus équitable et respectueux de l’environnement.

Leurs initiatives vont de la sensibilisation à la mise en œuvre de projets concrets, démontrant ainsi leur impact significatif dans la construction d’une société plus juste et durable.
Ces organisations non gouvernementales s’emploient activement à relever les défis environnementaux et socio-économiques locaux, allant de la lutte contre le changement climatique à l’autonomisation des femmes et des jeunes.

À travers des projets innovants tels que la promotion de l’agroécologie, la gestion durable des ressources naturelles et la sensibilisation à l’utilisation d’énergies renouvelables, elles inspirent un changement positif et durable au sein des communautés de la Kozah.

L’action concertée des ONG dans la Kozah

Amis de l’environnement et de l’Enfant Epanoui (A3E), ayant pris conscience des problèmes environnementaux et du manque de dynamisme chez les jeunes et surtout du problème de l’exploitation de la jeune fille, recherche, ensemble avec les bénéficiaires et les partenaires, comment apporter sa contribution au développement durable et à l’atteinte des objectifs du programme national du développement (PND).Kozah/ ONG: Acteurs clés dans la lutte pour le développement durable

L’ONG se distingue par le développement de l’agriculture familiale et la protection de l’environnement à travers des techniques d’agroécologie telles que la fabrication de compost, d’apiché et de bokaché, l’accompagnement des groupes agricoles, et la sensibilisation et la formation sur les techniques de gestion intégrée de la fertilité des sols et du reboisement.

À travers ces actions, l’ONG vise à contribuer au progrès des communautés locales en offrant à la jeunesse la possibilité de s’épanouir, de cultiver la solidarité nécessaire pour la paix et le développement durable, ainsi qu’à amener les communautés de base à se rassembler et à s’intéresser à la protection de l’environnement.Kozah/ ONG: Acteurs clés dans la lutte pour le développement durable

Dans le cadre de son projet intitulé « Amélioration de la fertilité des sols et renforcement des moyens d’existence de la coopérative Essosolim du village de Feouda dans la commune Kozah2 », lancé le 19 Mai 2023 dans le canton de Kouméa, le Réseau des Associations de Femmes en Action pour le Développement (RAFAD) a déjà reboisé 01 Ha de flanc de montagne, mis en place la culture en couloirs sur une superficie totale d’environ 10,5 hectares.

Elle a aussi formé des bénéficiaires sur les bonnes pratiques agroécologiques ainsi que sur la technique de production et l’utilisation du compost et de la fertilisation de leurs champs par du fumier organique.

Voilà qui va dans le sens du développement durable. Pour la coordinatrice de RAFAD, « le phénomène de changement climatique dans la région de la Kara entraîne la modification des saisons, l’irrégularité des pluies, les attaques des insectes ravageurs et parfois des vents violents ».

RAFAD, en dehors de sa mission d’œuvrer à l’instauration d’une société juste et équitable où la femme jouit de ses droits sociaux, économiques et culturels et s’épanouit à l’émergence du RAFAD en tant qu’acteur incontournable de gestion des affaires féminines au Togo, est un acteur clé du développement durable.

Une autre organisation non gouvernementale qui se distingue dans la Kara dans la lutte pour le développement durable est le programme d’aide pour le développement économique et social (PADES) créé en 1992.

Parmi ses axes d’interventions, on retrouve la gestion durable de l’environnement englobant le reboisement, la lutte contre les feux de végétation, la vulgarisation des foyers améliorés, la promotion des méthodes améliorées de carbonisation, et la promotion de l’accès et de l’utilisation des énergies renouvelables.

Entre 2019 et 2021, avec le financement de l’Union Européenne, le PADES a réalisé le programme d’appui à la lutte contre le changement climatique (PALCC) à travers des actions de reboisement communautaire et de vulgarisation des foyers économiques à bois et à charbon.

Lire aussi: Togo/EFOFAT: Les candidats retenus sont convoqués

Le PADES a également réalisé le village écologique (Ecovillage) avec le financement du ministère de l’environnement et du développement durable et du PNUD. Il faut noter que depuis 1999, le PADES, à travers ses actions, est un acteur clé dans la lutte pour le développement durable.

Jeunes Volontaires pour l’environnement (JVE) est une ONG créée en 2001, son siège situé à Lomé. L’antenne régionale de la Kara a pour mission l’engagement citoyen, elle assure la coordination des branches locales, la recherche-action sur les énergies alternatives et exécute les projets liés à l’eau et à l’assainissement. En avril dernier, JVE a organisé un MasterClass à l’endroit des étudiants de l’université de Kara. Cette formation a outillé les étudiants à s’engager dans les métiers de l’environnement.

L’engagement dynamique des ONG dans la préfecture de la Kozah illustre un exemple inspirant de collaboration et d’action en faveur du développement durable. Leur travail acharné dans la préservation de l’environnement, le renforcement des moyens de subsistance locaux et l’autonomisation des communautés démontre un véritable impact positif.

Kozah/ ONG: Acteurs clés dans la lutte pour le développement durableAlors que ces organisations continuent d’innover et de s’adapter aux défis actuels, elles représentent un espoir tangible pour un avenir plus équitable et durable, non seulement dans la Kozah, mais également dans l’ensemble du Togo et au-delà.

Plaki SIMLIWA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici