Accueil SPORT Guy Akpovy: L’architecte du renouveau du football togolais

Guy Akpovy: L’architecte du renouveau du football togolais

65
0
Guy Akpovy : L'architecte du renouveau du football togolais

À la veille d’une nouvelle élection à la tête de la Fédération Togolaise de Football (FTF), le Colonel Guy Akpovy s’apprête à rempiler. Avec deux mandats placés sous le signe de la gouvernance exemplaire, le natif de Gléi se démarque comme l’architecte du renouveau du sport roi togolais. Avec un bilan satisfaisant, le Colonel Guy Akpovy a démontré sa vision novatrice pour le football togolais. Certes les résultats sur le terrain ne montrent pas la portée de ses actions à la tête de l’instance faitière du football togolais mais il faut tout de même reconnaître l’évolution notable de ce dernier.

Ayant hérité d’une FTF en proie à des crises multiples et plongée dans une obscurité sans pareille après son élection à l’hôtel Sarakawa de Lomé en février 2016, l’ancien élève de l’Ecole Nationale des Officiers d’Active de Thiès au Sénégal avait pour mission de renverser la situation et d’écrire de belles pages de l’histoire du football. Le vaste chantier de reconstruction a été donc enclenché. Retournons sur deux mandats marqués par des succès et une gouvernance exemplaire sous la houlette de Guy Akpovy.

Redorer un blason terni

Initiatives novatrices, restauration de l’unité, cohésion des acteurs et le renforcement de la crédibilité de la FTF ont été les objectifs du premier mandat du Colonel Guy Akpovy à la tête de la FTF. Avec des actions posées en ce sens, les résultats positifs découlent logiquement. Nous pouvons noter la reprise et la régularité des championnats nationaux. Ce qui a attiré l’attention des fans et des sponsors.

Un nouveau dynamisme a été insufflé à cette institution qui sombrait dans un désastre qui ne dit pas son nom. Aujourd’hui, la Loterie Nationale Togolaise sponsorise le championnat national de première division. D’autres sponsors à l’instar de TOGOCOM, ONE BEER, LIZ AVIATION etc… se sont aussi ralliés à cette noble cause. Celle de promouvoir et de redorer le blason du sport roi togolais.Le deuxième mandat du Colonel Guy Akpovy quant à lui, a été caractérisé par une gestion dynamique et responsable. Les championnats ont gagné en attractivité, attirant des partenaires et renforçant la crédibilité de la FTF. L’ordre et la discipline sont revenus. Ce qui  propulse le développement du football national.

Les pratiques du passé ne sont plus de mise. Ces dernières ont laissé place à la transparence et à la crédibilité. Les comptes financiers sont régulièrement publiés et approuvés lors des assemblées générales. Signe d’une gouvernance exemplaire.

Une gestion financière impeccable

La Fédération togolaise de football (FTF) relève avec succès le défi financier majeur de la tenue régulière des championnats, une prouesse inattendue.  Selon le journal La Symphonie, l’État togolais a octroyé des subventions totalisant 180 millions de FCFA par saison pour le compte des trois dernières saisons de football. Ce qui est bien en-deçà du coût réel des championnats.

La saison sportive 2021-2022 a nécessité 500,531,342 FCFA, dont seulement 94,500,000 FCFA provenaient de l’État. La FTF a comblé le reste, mobilisant 406,031,342 FCFA de ses propres fonds.

Pour la saison 2022-2023, le coût total a atteint 661,028,977 FCFA, avec une contribution de l’État s’élevant à 178,750,000 FCFA et la FTF finançant le reste, soit 482,278,977 FCFA. Le budget pour la saison 2023-2024 est estimé à 800,000,000 FCFA, dont 173,000,000 FCFA sont attendus de l’État. La FTF devra fournir les 627,000,000 FCFA restants, avec le soutien éventuel de partenaires et sponsors.

Lire aussi: Elections FTF: Guy Akpovy désormais seul en lice

Il faut souligner que la Fédération Togolaise de Football fait l’objet de deux audits annuels, démontrant son engagement envers la transparence financière. L’audit statutaire, réalisé par le cabinet AEC, est présenté lors des congrès ordinaires. L’audit central est effectué par la FIFA elle-même, avec des cabinets internationaux tels que Mazars et PwC. Au terme de ces audits, aucune malversation ou fraude n’a été révélée. Ce qui montre la gestion financière sans reproche de la Fédération Togolaise de Football.

Du 05 au 07 décembre 2023, la Fédération Internationale de Football Association a initié un séminaire sur la gouvernance financière. Ledit atelier concerne une dizaine d’association membres de la CAF. Le Togo ne figurait pas sur la liste des invités.

Le Colonel Guy Akpovy explique cette absence en ces termes. « Le Togo n’y participe pas tout simplement parce que l’atelier de Dakar concerne les fédérations dont l’audit central a relevé des insuffisances. Ce n’est pas le cas de la FTF qui a reçu le satisfecit de la FIFA », peut-on lire dans le numéro 237 du journal La Symphonie.

Modernisation du football togolais

Sous la présidence de Guy Akpovy à la Fédération Togolaise de Football (FTF), le football togolais a connu une expansion significative, couvrant diverses catégories et compétitions continentales. Nous notons une qualification historique des Eperviers locaux au Championnat d’Afrique des nations (CHAN) en 2019, éliminant le vice-champion d’Afrique lors des éliminatoires au Nigéria. Les Eperviers A’ ont participé à la phase finale au Cameroun en 2021, sous la houlette de Jean-Paul Abalo.

A part la sélection nationale A, le Togo a désormais des équipes dans les catégories inférieures U23, U17 et U15. Ces dernières participent à diverses compétitions continentales telles que les tournois UFOA U17 et UFOA U20, les éliminatoires de la CAN U23, et le CHAN.

Il ne faut pas oublier la qualification historique pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2022 au Maroc des Eperviers Dames. De plus, la FTF a mis en place la catégorie U20 de l’équipe nationale féminine qui a participé aux éliminatoires de la Coupe du Monde U20 de la FIFA. Il faut noter que les Éperviers n’ont pas réussi à se qualifier pour la deuxième fois consécutive à la messe continentale du football féminin.

La FTF, engagée dans la promotion du football à la base, a initié un tournoi national U15 visant à identifier les meilleurs talents, qui seront ensuite encadrés par le staff technique national U17.
La FTF a mis en œuvre le développement du Beach Soccer, sous la supervision de Herve Piza, conseiller du président de la FTF en charge du Beach Soccer et du Futsal. Des formations pour les acteurs et des tournois ont été organisés pour promouvoir ce sport aussi passionnant que technique sur les plages.

Le défi à relever reste celui de l’équipe nationale A. Les Eperviers du Togo ratent pour la troisième fois consécutive une phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Un fait dur à accepter mais qui doit encourager les autorités togolaises à mieux faire pour hisser le football togolais à un meilleur niveau.

Reconstruire une équipe nationale nécessite du travail et du temps. Depuis l’arrivée du technicien portugais Paulo Duarte, un nouveau visage des Eperviers du Togo est en train de se dessiner. Ce qui promet des jours meilleurs pour la sélection nationale togolaise.

Guy Akpovy ou rien

Le football togolais, autrefois plongé dans les méandres de la crise, a émergé de manière spectaculaire sous la gouvernance éclairée du Colonel Guy Akpovy. Son influence en tant que leader, sa méthode de gestion et son engagement envers la stabilité ont métamorphosé la Fédération Togolaise de Football (FTF) en une institution solide, crédible, rayonnante, attractive et résolument moderne.

Sa gestion responsable des affaires a éloigné la FTF des crises, assurant ainsi la stabilité et l’unité au sein de l’organisation. Ce travail accompli propulse le Colonel Guy Akpovy comme le candidat légitime à cette échéance électorale.

Lire aussi: Élections FTF: Le Colonel Guy Akpovy toujours dans la course?

Outre son expérience remarquable, l’ex préfet de Wawa a récemment obtenu un Diplôme Universitaire en Gouvernance du Sport à l’Université de Lomé. Cette démarche académique démontre son engagement à perfectionner ses compétences pour une gestion sportive encore plus efficace. Cette double expertise positionne le Colonel Guy Akpovy comme un candidat de choix pour les quatre prochaines années.

Au vu de tout ce qui précède, le Colonel Akpovy se profile comme le favori incontestable et incontesté pour les élections de février 2024. Sa vision prospective, associée à son engagement envers une gouvernance transparente et responsable, laisse entrevoir un avenir radieux pour le football togolais.

Le Colonel Guy Akpovy, figure emblématique du football togolais, incarne l’espoir d’une continuité prospère. Sa candidature n’est pas seulement celle d’un homme, mais celle d’une transformation remarquable et d’un avenir prometteur pour la Fédération Togolaise de Football.

Il est d’ailleurs le seul candidat en lice pour briguer son troisième mandat à la tête de l’instance faitière du football togolais.

Pour rappel, l’assemblée générale élective de la Fédération Togolaise de Football se tiendra le 03 Février 2024 dans la ville aux sept collines, Atakpamé.

Charbel SOSSOUVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici