Accueil SOCIÉTÉ Grippe aviaire : la menace persiste

Grippe aviaire : la menace persiste

63
0
Grippe aviaire : la menace persiste

La grippe aviaire demeure un problème de santé publique en Afrique, notamment au Togo où les autorités sanitaires sont préoccupées par le risque de propagation du virus. C’est dans ce contexte que des spécialistes de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) se sont réunis jusqu’à ce vendredi 19 avril 2024 à Lomé.La rencontre va leur permettre d’élaborer des stratégies pour contrer cette maladie contagieuse. Elle vise également à établir des protocoles d’enquête pour détecter rapidement les foyers de grippe aviaire et à renforcer le système de surveillance sur le continent.

Recherche de solutions contre la grippe aviaire

Cet atelier sur ce virus hautement pathogène est une initiative de l’OMS. Il rassemble depuis mercredi 17 avril 2024, des directrices et directeurs de ministères de la santé, des représentants de l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé (OOAS), des centres collaborateurs, ainsi que des membres de l’OMS.

Grippe aviaire : la menace persiste

Selon les experts, la célérité dans la détection est vitale pour contenir le virus avant qu’il ne se propage davantage. Ce qui pourrait entraîner des conséquences dévastatrices tant pour la santé animale que pour la santé humaine.

Lire aussi: Togo: Messan Gnamey conduit à sa dernière demeure

« Ces menaces ne reconnaissent aucune frontière et demandent de nous, une vigilance et une capacité d’action sans précédent. Le travail que nous accomplissons ici à Lomé est fondamental pour notre préparation régionale et notre capacité à répondre efficacement aux menaces de santé publique, en particulier, les grippes hautement pathogènes », a indiqué Dr Kiswendsida Romain Hilaire Ouédraogo, chargé du Bureau de l’OMS au Togo.

« Les protocoles qui seront élaborés ici permettront d’améliorer nos capacités de surveillance et d’intervention afin de contenir les éventuelles épidémies sans générer des crises sanitaires majeures », a-t-il ajouté.

Rappelons que la grippe aviaire est une maladie virale qui sévit chez les oiseaux, et certains sous-types notamment le H5N1, causent des épidémies hautement mortelles pour l’homme.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici