Accueil SOCIÉTÉ Environnement au Togo : Les acteurs locaux sensibilisés sur l’importance de la création...

Environnement au Togo : Les acteurs locaux sensibilisés sur l’importance de la création des forêts communales

36
0
Forêts communales: Les acteurs locaux sensibilisés

Le ministre de l’environnement et des ressources forestières a rencontré les acteurs locaux le samedi 4 novembre 2023 à Sokodé dans la région centrale. C’est dans le cadre du démarrage d’une série de concertations de ces acteurs ayant pour vision, la création des forêts communales au Togo.

Ces concertations des acteurs locaux ont pour objectif de sensibiliser ces derniers sur les avantages de la création de ces forêts et d’identifier avec eux les superficies à mettre en valeur. Il était question de les accompagner dans la promotion et la création des forêts communales au Togo afin d’accroître le taux de couverture forestière d’ici 2030 dans le pays.

Avantages des forêts communales au Togo 

« Une forêt communale ne fera qu’enrichir la commune parce que cette forêt peut être une source de revenus pour les recettes communales. Elle sera un atout non seulement pour les commerçants mais aussi pour la commune elle-même. La ville sera embellie et beaucoup de touristes chercheront à la visiter. Cette forêt aura de nombreux avantages, c’est pourquoi nous croyons qu’il est temps pour que chacun dans sa commune essaye de mettre en place une forêt communale », a confié le maire de Tchaoudjo 4, Kpégouni Tchagnao.Forêts communales: Les acteurs locaux sensibilisés

Lire aussi: Togo: La Police Nationale démasque un réseau de cambrioleurs

La rencontre a permis également d’encourager les acteurs locaux dans la création de ces forêts communales et de responsabiliser ceux-ci quant à leur sauvegarde. Les participants ont suivi des présentations sur l’état des lieux du reboisement de 2023 et sur l’importance de la création des forêts communales au Togo. Le ministre s’est réjoui du démarrage de la plantation d’arbres sur l’espace qui a été déjà réservé à cet effet par la commune Tchaoudjo 1.

Un reboisement nécessaire

« Les élus locaux ne peuvent pas mettre en place des forêts communales tant qu’ils n’ont pas des superficies. C’est pourquoi nous avons voulu que les chefs cantons soient présents pour qu’ensemble ils puissent étudier l’hypothèse de mettre en place ces forêts communales. Nous pensons que déjà dans la région centrale, on peut commencer à partir du reboisement 2024. On est venu ici pour voir l’espace qui a été réservé à la commune Tchaoudjo 1. Les autres élus locaux ont pris l’engagement d’aller déterminer les espaces et les superficies pour qu’au lancement de notre campagne de reboisement 2024, le reboisement puisse se faire dans les espaces et superficies réservés », a exprimé Foli-Bazi Katari, ministre de l’environnement et des ressources forestières.Forêts communales: Les acteurs locaux sensibilisés

Le site d’une superficie de cinq (5) hectares est choisi pour abriter la forêt communale de Tchaoudjo 1. Notons que les élus locaux de la région Centrale visiteront le samedi 11 novembre 2023, le modèle de forêt communale dans la ville d’Aného pour s’inspirer de l’initiative de leurs collègues des Lacs 1.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici