Accueil ECONOMIE Création d’entreprise : une vue de la politique économique de Faure Gnassingbé

Création d’entreprise : une vue de la politique économique de Faure Gnassingbé

48
0
entreprise

Le Togo continue d’entreprendre des réformes pour assouplir les procédures de création d’entreprise et promouvoir un environnement favorable à l’entrepreneuriat sur son territoire. Le premier décideur du pays tient ses promesses : faire en sorte que personne ne soit laissé pour compte.

La politique économique du dirigeant a donné du progrès, même si lui-même reste convaincu qu’il existe encore d’autres aspects de la chose à améliorer.

Simplification des procédures de création d’entreprise

La simplification des procédures administratives peut être citée. Le gouvernement a créé un guichet unique pour centraliser les formalités administratives de création d’entreprise. Le climat des affaires est davantage favorable à l’investissement.

Des mesures incitatives sont prises pour la contribution de chaque acteur au développement. L’idée est de rendre la croissance plus forte, durable, inclusive et créatrice d’emplois pour tous.

Une Cellule entièrement dédiée au climat des affaires

Elle est appelée la Cellule climat des affaires (CCA). Elle est née de la volonté du gouvernement et de son leader Faure Gnassingbé à suivre et évaluer les réformes en matière d’investissement et de création d’entreprise pour un mieux-être.

Selon le Centre de formalités des entreprises (CFE), plus de 10 000 nouvelles entreprises ont été créées en 2018, soit une hausse de 27,5 % par rapport à 2017. L’année 2023 est celle de tous les records avec 15 654 nouvelles entités recensées sur le sol togolais, contre 13 835 entreprises une année plus tôt.

Lire aussiLe Hcrrun renforce l’unité et le développement social au Togo

C’est le fruit de la diminution du coût et du délai de création d’entreprises, de la libéralisation du capital social, de la réduction du droit d’enregistrement et de publication.

De 262 000 francs dans le passé, les frais de création d’entreprise sont passés à environ 30 000 francs CFA aujourd’hui, ce qui équivaut à une réduction de 90 %. De 85 jours en 2012, le délai de création des entreprises est passé à 24 heures puis à quelques heures.

Autres aides apportées aux entrepreneurs

Ils ont la possibilité de soumettre les dossiers de création en ligne et de régler les frais y afférents via Mobile Money ou carte Visa.

Ils peuvent maintenant créer les Sociétés à responsabilité limitée (Sarl) sous seing privé sans forcément passer par voie notariale. Un quota de 25 % de marchés publics leur est réservé, ce qui accélère la création des PME/PMI.

Selon le rapport 2023 de la Banque mondiale sur l’évaluation des politiques et institutions nationales pour l’Afrique (CPIA 2023), le Togo intègre la short liste des 5 pays africains les plus réformateurs en matière de gouvernance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici