Accueil SANTÉ Centres de soins Mère-Enfant : Victoire Dogbé salue la bonne avancée du...

Centres de soins Mère-Enfant : Victoire Dogbé salue la bonne avancée du chantier de Togblékopé

32
0
Centres de soins Mère-Enfant : Victoire Dogbé salue la bonne avancée du chantier de Togblékopé

En Conseil des ministres du jeudi 21 avril 2022, le ministre délégué en charge de l’accès universel aux soins avait présenté le projet de construction de 5 centres de soins mère-enfant sur le territoire, à raison d’un par région sanitaire.

Démarrée il y a quelques mois, la construction du centre moderne de soins Mère-Enfant de Togblékopé pour le Grand-Lomé et la région maritime évolue à merveille. C’est ce qu’a constaté Madame le Premier ministre, Victoire Dogbé, le mardi 22 août dernier, lors de sa visite sur le chantier de Togblékopé.

Centres de soins Mère-Enfant : Victoire Dogbé salue la bonne avancée du chantier de Togblékopé

« J’ai visité avec la société ROK Development, le chantier de l’hôpital mère et enfant de Togblékopé. Je salue la bonne avancée de ce projet, qui sera répliqué dans les 5 régions de notre pays contribuant ainsi à l’accès universel aux soins au profit des populations », a posté la cheffe du gouvernement.

ROK Development retenue pour construire les hôpitaux Mère-Enfant

Cet important projet de construction des hôpitaux Mère-Enfant est initié par l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM). Il participe de la volonté et de la vision du Président de la République d’assurer aux femmes et aux enfants des soins de qualité.

Centres de soins Mère-Enfant : Victoire Dogbé salue la bonne avancée du chantier de Togblékopé

Pour ce faire, l’INAM a conclu un partenariat international avec la société ROK Development, spécialisée dans la réalisation de projets d’infrastructures sanitaires « clé en main ». Ainsi, lors sa visite à Togblékopé, le Premier ministre Victoire Dogbé, flanquée de plusieurs membres de l’exécutif, notamment les ministres en charge de la santé, s’est entretenue avec les responsables de ladite société, avant de constater « la bonne avancée » du projet.

L’ambition majeure de l’INAM et du gouvernement est d’édifier une institution de santé, forte et crédible à même de mener à bien l’intégration de santé universitaire de la sous-région et en Afrique en général.

Lire aussi : Togo : l’ATBEF renforce les capacités des prestataires de santé

Soulignons que ce chantier est le premier sur les cinq prévus par le gouvernement. La réalisation de cet impressionnant projet de construction des centres de soins mère-enfant dans les cinq régions permettra de renforcer le plateau technique de la santé en matériel de réanimation pédiatrique surtout néonatale ; ceci, afin d’assurer une meilleure prise en charge du couple mère-enfant et d’éviter des décès.

Charbel SOSSOUVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici