Accueil SOCIÉTÉ Togo : le MET renforce les capacités des formateurs en mécanique automobile

Togo : le MET renforce les capacités des formateurs en mécanique automobile

96
0
Togo : le MET renforce les capacités des formateurs en mécanique automobile

Le ministère délégué chargé de l’enseignement technique (MET) organise du 20 au 24 novembre 2023, un atelier de deux sessions de renforcement des capacités à Lomé et du 27 novembre au 1er décembre à Kara. C’est à l’endroit des formateurs en mécanique et électricité auto. L’ouverture de cet atelier a été effectuée ce lundi par le ministre délégué chargé de l’enseignement technique, Kokou Eké HODIN au Collège Communautaire de Lomé.

L’objectif est de renforcer les capacités pédagogiques et professionnelles des enseignants ou formateurs sur la maintenance et la réparation des véhicules hybrides. Durant 5 jours, les experts de l’Institut National de Formation et de Perfectionnement Professionnels (INFPP) vont entretenir ces formateurs sur plusieurs modules.

Les modules de formation des formateurs

« Ces deux sessions porteront sur la maintenance des véhicules hybrides et permettront à nos formateurs de développer de nouvelles compétences et surtout d’avoir les capacités nécessaires pour être en phase avec les nouvelles technologies de leur métier et de pouvoir transmettre ensuite ces compétences acquises à leurs apprenants », a indiqué  Kokou Eké HODIN, ministre délégué chargé de l’enseignement technique dans son discours d’ouverture.

Il s’agira spécifiquement au cours de cet atelier, de regrouper les formateurs en mécanique et électricité automobile en deux (02) vagues de formation ; de les former sur des interventions spécifiques sur les voitures hybrides. Et aussi de vulgariser le contenu de la formation auprès des apprenants en mécanique et électricité automobile.

Lire aussi: Elim CDM 2026 : « Je suis obligé de mal travailler pour gagner », dixit Paulo Duarte

« Nous avons des débutants parmi nous, pour cela nous allons commencer la formation avec les modules de bases. Ce qui permettra de mettre tout le monde au même niveau. Ensuite nous allons évoluer avec la base du fonctionnement du véhicule hybride, les composants ; après il y aura des travaux pratiques et la maintenance en combinaison avec d’autres éléments de base d’un véhicule ordinaire », a souligné Koffi FINOU GODJA, l’un des formateurs.

Le ministre délégué chargé de l’enseignement technique a donc invité tous les acteurs et les participants à prendre une part active aux activités pédagogiques théoriques et pratiques qui seront animées par des experts ou formateurs qui viennent de l’INFPP et du monde des praticiens du métier.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici