Accueil Non classé Renforcement de la sécurité de l’aviation civile en Afrique : Le comité directeur...

Renforcement de la sécurité de l’aviation civile en Afrique : Le comité directeur de l’AFPP en réflexion à Lomé

21
0
Renforcement de la sécurité de l’aviation civile en Afrique : Le comité directeur de l’AFPP en réflexion à Lomé

Lomé abrite du 23 octobre au 25 octobre 2023, la 9ème réunion du comité directeur du programme africain des procédures de vols (AFPP). Ouverte ce lundi par Affoh ATCHA-DEDJI, Ministre des transports routiers, aériens et ferroviaires, cette 9ème rencontre du comité directeur de l’AFPP est une initiative de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) en collaboration de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) du Togo.

L’objectif est de discuter des questions en lien avec le bon fonctionnement du programme des procédures de vols. Durant trois jours, des experts et directeurs généraux des Agences Nationales de l’Aviation Civile (ANAC) des 35 pays membres du comité directeur de l’AFPP ont pour tâches des questions liées au budget de 2024 et l’examen des activités menées en 2022 et 2023. L’approbation du programme de travail de l’année 2024 et l’étude de l’état de mise en œuvre des décisions prises lors de la huitième réunion de l’AFPP sont également prévues.

Renforcement de la sécurité de l’aviation civile en Afrique : Le comité directeur de l’AFPP en réflexion à Lomé« Je suis donc convaincu que les délibérations de cette réunion déboucheront sur des actions qui permettront à l’AFPP de continuer à jouer son rôle de facilitateur, pour la mise en œuvre de la navigation basée sur les performances et des procédures de vols dans l’intérêt de l’amélioration de la sécurité et de l’efficacité de la navigation aérienne en Afrique et dans l’Océan indien », a déclaré Affoh ATCHA-DEDJI, ministre des transports routiers, aériens et ferroviaires dans son discours d’ouverture.

Le but de l’AFPP

Formellement lancé en juin 2014, l’AFPP est un programme panafricain qui vise à développer la capacité des Etats dans le domaine des procédures de vol aux instruments et principalement celles fondées sur la performance de navigation. Au départ, ce programme est composé de 19 Etats, mais aujourd’hui il en compte 35 pays membres.

« Le programme africain des procédures de vol a été établi par l’OACI pour traiter non seulement des questions de sécurité, mais aussi les questions de l’économie des transports parce que, par des procédures bien étudiées, on gagne en temps de vols », a précisé Proper Zo’o Minto’o, Directeur régional Afrique occidentale et Centrale de l’OACI.

Lire aussi: Golfe de Guinée: Les responsables de la sécurité maritime à Lomé

En mettant en œuvre ce programme, les pays africains cherchent à améliorer la sécurité, la fiabilité et l’efficacité de leur secteur de l’aviation civile. Cela contribue à renforcer la confiance des voyageurs et à soutenir le développement économique de la région en favorisant les opérations aériennes sûres et efficaces.

Il est à noter que le Togo est l’Etat champion pour la réalisation d’un marché unique du transport aérien en Afrique selon Proper Zo’o Minto’o, directeur régional Afrique occidentale et Centrale de l’OACI.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici