Accueil SOCIÉTÉ UK/ Journées Scientifiques: Des échanges enrichissants pour un avenir de santé durable

UK/ Journées Scientifiques: Des échanges enrichissants pour un avenir de santé durable

43
0
UK/ Journées Scientifiques: Des échanges enrichissants pour un avenir de santé durable

Les 3e Journées scientifiques, organisées par la Faculté des sciences et de la santé (FSS-UK) en collaboration avec la société Médicale de l’Université de Kara (SOMUKA), ont offert un cadre propice aux échanges d’idées et de connaissances dans le domaine de la santé en Afrique sub-saharienne. Après les consultations foraines du 12 avril et la course santé populaire du 13 avril, les 15 et 16 avril ont été marqués par les réunions scientifiques au palais des congrès de Kara.

Depuis 2021, la FSS-UK et SOMUKA organisent des journées scientifiques au cours desquelles les résultats de recherches sont analysés pour identifier des solutions durables aux problèmes de santé des communautés. Cette édition est placée sous le thème : « Enseignements et offres de soins de qualité en Afrique sub-saharienne : défis et perspectives ».

Analyse des défis et perspectives dans l’offre de soins de qualité à l’UK

Selon le professeur Kakpovi Kodjo, président du comité d’organisation, malgré de nombreuses avancées observées ces 20 dernières années dans les stratégies d’offre de soins de qualité aux populations, des défis subsistent, tels que la pénurie de professionnels de santé dans certaines régions du Togo et l’accès inégal aux services médicaux.

UK/ Journées Scientifiques: Des échanges enrichissants pour un avenir de santé durable

Non seulement cette inégalité n’épargne aucune région, mais la crise sanitaire de 2020 à 2022 nous a appris que les aires sanitaires peuvent être isolées, des situations de blocage ayant laissé des vides entiers sans médecin et sans personnel qualifié.

Lire aussi: Togo/campagne électorale: l’Etat alloue 650 millions FCFA aux candidats

Un contexte dans lequel le renforcement de la formation du personnel soignant devient une nécessité. « Une chose est de former, une autre est de donner une formation de qualité, et une autre est que les formés offrent des soins de qualité aux populations », indique le professeur.

Le Professeur AZOUMA Komi Deladem, pédiatre, a insisté sur l’importance de l’amélioration continue dans la formation du personnel de santé et dans la prestation des soins. Il a souligné la nécessité de former en qualité et en quantité, tout en mettant en avant le volet financier et le travail de sensibilisation de la population en matière de santé publique.

Il a également mentionné comme perspectives les engagements pris par l’État en matière de santé, notamment l’objectif d’allouer 15 % du budget national à la santé, le plan national de développement sanitaire, une prise de conscience du personnel. « Nous avons remarqué qu’en ce qui concerne la formation du personnel de santé, en ce qui concerne les offres de soins que le personnel de santé dispense à la population, il y a toujours matière à amélioration. C’est pourquoi nous nous sommes attardés sur ce fait pour dresser l’état des lieux sur l’enseignement et sur l’offre de soins », a-t-il indiqué.

Il poursuit en ses termes : « On doit former en qualité et en quantité. Il y a également le volet financier, et il y a aussi un travail de formation et d’information de la population en matière de santé publique, de telle sorte que si la base de tout ce qui est soins primaires est maîtrisée, cela va peut-être décharger le personnel pour les soins qu’ils doivent prodiguer à la population »

Durant ces journées scientifiques, les participants ont eu l’occasion d’explorer de nouvelles perspectives, de partager des recherches novatrices et de discuter des meilleures pratiques en matière d’enseignement en santé et de pratiques médicales sur le terrain. Les échanges interdisciplinaires ont été encouragés, favorisant ainsi une approche holistique pour relever les défis de la santé en Afrique sub-saharienne.

L’événement a été lancé avec enthousiasme par le préfet de la Kozah, en présence de nombreuses personnalités, témoignant de l’engagement commun pour l’amélioration de la santé publique dans la région.

Plaki SIMLIWA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici