Accueil SOCIÉTÉ Togo/Selfie pendant l’hymne national au Parlement: Le député en question se defend

Togo/Selfie pendant l’hymne national au Parlement: Le député en question se defend

223
0
Togo: Le député OBEKOU Beausoleil se défend

Le mardi 05 mars 2024, s’est tenu la première session parlementaire au siège de l’assemblée nationale. Au cours de l’ouverture de la session, une image a captivé l’attention du public. Celle du député OBEKOU Beausoleil, tenant son téléphone comme s’il prenait un selfie, pendant l’exécution de l’hymne national. Une scène qui a suscité des déclarations diverses au sein de l’opinion publique.

Les réactions ne se sont donc pas fait attendre. Ils accusent le député d’un manque de respect flagrant envers l’hymne national. Cependant, l’honorable OBEKOU Beausoleil a pris la parole pour clarifier la situation et défendre son honneur.

L’honorable OBEKOU Beausoleil monte au créneau

Dans une note partagée sur les réseaux sociaux, le député a contesté fermement les allégations, expliquant que la photo incriminante était en fait extraite d’une vidéo des moments forts de l’ouverture de la session parlementaire. Cette vidéo avait pour objectif d’informer la population via les réseaux sociaux sur les activités de l’Assemblée nationale, une mission qu’il prend à cœur.

Togo: Le député OBEKOU Beausoleil se défend

« Je voudrais vous informer que mardi dernier à l’hémicycle, je n’ai pas pris de selfie, contrairement à ce que prétend la photo et le commentaire publié par quelqu’un, que je ne sais pas si c’est un journaliste, hier. Dans le texte accompagnant la photo incriminante, l’auteur affirme : “Alors qu’on exécutait l’hymne national, on aperçoit sur un cliché un député en train de prendre librement un selfie », peut-on lire sur afreepress.

Lire aussi: Togo: Un député fait son entrée au gouvernement

L’honorable OBEKOU Beausoleil poursuit en ces termes. « En réalité, il s’agit d’une vidéo des moments forts de l’ouverture solennelle de la première session ordinaire de l’année 2024 que j’ai réalisée dans le but d’informer, via les réseaux sociaux, la population sur les activités publiques de l’Assemblée nationale, une mission qui me tient particulièrement à cœur », a t’il ajouté.Togo: Le député OBEKOU Beausoleil se défend

Pour étayer ses dires, le député a partagé la vidéo originale, montrant qu’il ne prenait pas de selfie mais enregistrait des moments clés de la cérémonie parlementaire. Cette démarche visait à rétablir la vérité et à dissiper les malentendus.

Il a également expliqué que cette pratique était une habitude de longue date, visant à partager avec ses amis sur les réseaux sociaux la vie parlementaire et les événements marquants de l’Assemblée nationale.

Togo: Le député OBEKOU Beausoleil se défend

Cependant, malgré les explications du député, des interrogations subsistent quant à la pertinence de manipuler un téléphone pendant l’exécution de l’hymne national. Cette controverse  ravive le débat sur le respect dû aux symboles nationaux et sur les comportements appropriés dans de telles circonstances.

L’affaire du député OBEKOU Beausoleil illustre encore une fois la puissance des images et des réseaux sociaux dans la vie des personnalités publiques. Ces derniers doivent vraiment faire attention à leur attitude en public.

Au vu de tout ce qui précède, une question persiste. Est-ce qu’il est bien de manipuler son téléphone pendant l’exécution de l’hymne national?

Charbel SOSSOUVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici