Accueil ECONOMIE Togo : Le GIABA dresse les médias contre le blanchiment d’argent

Togo : Le GIABA dresse les médias contre le blanchiment d’argent

45
0
Togo : Le GIABA dresse les médias contre le blanchiment d’argent

Environ 25 journalistes sont réunis les 20 et 21 mars 2024, en séminaire national de sensibilisation sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT) à Lomé. Cette initiative émane du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA).

Le séminaire a pour objectif d’exploiter le potentiel des médias afin d’accroître la sensibilisation sur les questions de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT). Il s’agit également de créer une alliance avec les journalistes pour une diffusion optimale de l’information concernant les dispositifs de LBC/FT et les missions du GIABA.

Les enjeux du Blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme

Le blanchiment de capitaux désigne le processus consistant à dissimuler l’origine criminelle de fonds, afin de les rendre légitimes. Cela implique de réintroduire ces fonds dans l’économie de manière à masquer leur origine illégale. Cette pratique s’alimente notamment de diverses activités telles que la contrebande, la contrefaçon de marchandises, en particulier de produits pharmaceutiques, ainsi que le vol d’antiquités.

Les médias assument un rôle important dans le maintien de la paix et de la cohésion sociale. Selon Franck Missité, directeur de cabinet représentant le ministre de la Communication et des Médias, qui a ouvert les travaux; ils représentent la principale source d’informations sur la criminalité et l’insécurité à laquelle ont accès les populations.

Lire aussi : Togo: Une nouvelle mission pour Emmanuel Adebayor

« La couverture médiatique des affaires de criminalité peut contribuer à l’élaboration de politiques préventives et répressives. En effet, il ressort de plusieurs études que les campagnes de sensibilisation sur la traite des personnes, les abus sexuels sur des enfants, les violences à l’encontre des femmes ainsi que des enfants ont contribué aux initiatives de prévention de ces crimes », a-t-il indiqué.

Les sessions du séminaire ont abordé des thématiques essentielles telles que les mesures internationales de LBC/FT et leur implication pour l’Afrique de l’Ouest, ainsi que la collecte, le traitement et la diffusion de l’information liée au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme. Une initiative phare de cette rencontre est la mise en place d’un réseau de journalistes spécialisés dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme au Togo.

Alida AKAKPO

Togo: Une nouvelle mission pour Emmanuel Adebayor

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici