Accueil POLITIQUE Attraction des investissements: Victoire Dogbé appelle à plus d’innovations

Attraction des investissements: Victoire Dogbé appelle à plus d’innovations

81
0
Attraction des investissements: Victoire Dogbé appelle à plus d'innovations

Lomé, la capitale togolaise abrite du 4 au 5 avril le premier forum d’investissements de la Cedeao (Communauté économique des Etats de l‘Afrique de l’ouest). Les travaux ont été ouverts, jeudi 4 avril, par le Premier ministre, Victoire Tomegah-Dogbé.

Attraction des investissements: Victoire Dogbé appelle à plus d'innovations

Pendant deux jours les participants venus de différents pays se penchent sur le thème: « transformer les communautés de la CEDEAO dans un environnement difficile ». L’initiative vise à valoriser le potentiel d’investissement de l’Afrique de l’ouest, à présenter les projets et programmes de développement des secteurs privé et public et à faciliter les partenariats et les discussions pertinentes dans le domaine de l’investissement.

Plus d’innovations pour plus d’investissements

La rencontre ouverte par le Premier ministre, Victoire Tomegah-Dogbé a été l’occasion pour elle d’encourager les acteurs à plus d’innovations, afin de faciliter les transactions, les déplacements et les relations entre les pays de la région.

“Je vous engage dans ce sens à proposer des pistes innovantes pour faciliter les transactions, les déplacements et les relations économiques. Nous ne pouvons prétendre attirer les investissements s’il reste difficile d’aller de Lomé à Accra pour vendre les produits de sa petite usine !! Soyons innovants !”, a déclaré Victoire Tomegah-Dogbé.

L’énergie verte pour résoudre le chômage des jeunes

Les participants, plus de 400, composés entre autres d’investisseurs, de décideurs, d’entrepreneurs réfléchissent sur la sécurité alimentaire, le déficit d’infrastructure et le chômage des jeunes dans le but de favoriser une croissance économique inclusive et durable.

Lire aussi: Togo : L’application « Moger » pour révolutionner l’immobilier

Pour trouver des solutions adéquates au chômage des jeunes, la CEDEAO mise sur le secteur de l’énergie verte. L’idée est de créer des opportunités d’emploi pour la jeunesse africaine dans ce secteur qui reste encore moins exploré dans la région. Les travaux permettront donc de présenter la manière dont les politiques peuvent faciliter l’initiative du secteur privé dans ce domaine, afin de créer de la résilience climatique et des emplois.

Felix TAGBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici