Accueil POLITIQUE Togo/Eau potable: Bientôt de nouvelles infrastructures dans la région Centrale et des...

Togo/Eau potable: Bientôt de nouvelles infrastructures dans la région Centrale et des Plateaux

16
0
Togo/Eau potable: Bientôt de nouvelles infrastructures dans la région Centrale et des Plateaux

Au cœur des préoccupations gouvernementales, l’accès à l’eau potable est plus que jamais au centre des efforts pour améliorer la qualité de vie des populations togolaises. Dans cette optique, le ministre d’État, en charge de l’eau et de l’hydraulique villageoise, Yark Damehame, a donné le coup d’envoi d’une  initiative pour répondre aux besoins en eau potable dans les régions centrale et des Plateaux.

Le samedi 24 février à Kazaboua (préfecture de Sotouboua), une nouvelle ère a débuté avec le lancement de la cinquième phase du « Programme Saoudien de puits de forage pour le développement rural en Afrique ». Cette initiative, d’un coût total de 2,5 milliards FCFA et financée par le Fonds Saoudien de développement, vise à réaliser 17 mini-adductions d’eau potable et 15 postes d’eau autonomes équipés de systèmes solaires dans la région Centrale et les Plateaux.

De l’eau potable pour éviter les maladies

Cet investissement massif s’inscrit dans une vision plus large visant à réduire drastiquement les risques de maladies hydriques et diarrhéiques, qui ont longtemps pesé sur la santé des communautés togolaises. En effet, le ministre d’État a souligné que toutes ces réalisations permettront d’éviter à la population les souffrances liées à ces maladies, apportant ainsi un souffle nouveau à la santé publique du pays.

« Toutes ces réalisations permettront d’éviter à notre population les maladies hydriques et diarrhéiques », a indiqué le ministre de l’eau et de l’hydraulique villageoise.

Lire aussi: Togo/D2: Le programme de la dernière journée de la saison régulière

En équipant les régions ciblées de mini-adductions et de postes d’eau autonomes alimentés par l’énergie solaire, ce projet s’inscrit dans une vision de développement durable et résilient. Cette approche novatrice garantit une disponibilité continue de l’eau, même dans les régions les plus éloignées et isolées, tout en réduisant l’empreinte environnementale grâce à l’utilisation de sources d’énergie renouvelable.

L’objectif de l’exécutif togolais est de garantir un accès équitable à l’eau potable pour 80% de la population togolaise d’ici 2030 . Il se concrétise donc  à travers cette nouvelle phase du Programme Saoudien de puits de forage.

Cette démarche témoigne de l’engagement ferme du gouvernement togolais à améliorer les conditions de vie de ses citoyens, en mettant en place des solutions innovantes et durables pour assurer un avenir meilleur et plus sain pour tous.

Charbel SOSSOUVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici