Accueil SANTÉ Togo : une antenne de l’Institut National d’Hygiène (INH) à Kara

Togo : une antenne de l’Institut National d’Hygiène (INH) à Kara

158
0
Togo : une antenne de l'Institut National d'Hygiène (INH) à Kara

L’Antenne de l’Institut National d’Hygiène (INH) à Kara a été officiellement présentée lors d’une conférence de presse le 28 novembre 2023. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan de communication 2023-2024 de l’INH, confirmant le démarrage effectif de ses activités.

La conférence de presse, qui s’est déroulée sur le site de l’Antenne de Kara, a mis en lumière l’existence de l’institut, son fonctionnement effectif et les offres de services disponibles. L’Institut National d’Hygiène (INH) est installé à Kara grâce à l’appui technique du projet ProSanté de la coopération Allemande et mise en œuvre par la GIZ au Togo. Il jouera un rôle déterminant dans l’accès universel aux soins de santé au Togo, dans les trois régions septentrionales.

Semaine de la santé : les professionnels rencontrent la population

GIZ ProSanté : un soutien crucial pour l’INH Kara

Le projet ProSanté de la coopération allemande mise en œuvre par la GIZ au Togo, a été un pilier essentiel dans le développement de l’INH Kara. Le Laboratoire national de référence dans le diagnostic des maladies à potentiel épidémique au Togo, est devenu un partenaire privilégié de la GIZ ProSanté.

Amda Songoi Salifou, chef d’antenne de l’INH Kara a énuméré les actions concrètes résultant de ce partenariat, notamment l’aménagement du laboratoire Covid-19 en 2020 et l’approvisionnement continu en réactifs et consommables. Ce partenariat étendu comprend également un appui financier crucial pour le fonctionnement de l’antenne Kara.

Togo : une antenne de l'Institut National d'Hygiène (INH) à Kara

« En effet depuis le début de la pandémie de la Covid-19 au Togo en Mars 2020, les appuis de la coopération Allemande à travers le projet ProSanté se sont accentués et ont permis d’améliorer la capacité de la riposte en termes de diagnostic au Togo », a mentionné Amda Songoi Salifou.

Les services de l’INH Kara

Les services offerts par l’INH Kara couvrent un large domaine notamment l’analyse de la biologie médicale, le contrôle de la qualité de l’eau et des aliments, ainsi que la vaccination conformément au Règlement Sanitaire International. Le chef d’antenne a souligné que, bien que l’INH prenne en charge des analyses de spécialité, les prix restent inchangés. « Pour le moment, nous ne prenons que les analyses de spécialité que nos laboratoires au niveau de la région ont la capacité d’exécuter. Au niveau des prix, rien ne change », a renchéri le chef d’antenne de l’INH Kara. Il a également révélé les partenariats solides avec plusieurs compagnies d’assurance, facilitant une accessibilité maximale aux services de l’INH.

Togo : une antenne de l'Institut National d'Hygiène (INH) à Kara

« En réalité, nous sommes un laboratoire. Nous, nous sortons le résultat, ensuite nous faisons une interprétation. Nous l’envoyons aux médecins si c’est médical et c’est le médecin qui prendra les décisions sur son patient. Si on revient à l’eau et aux aliments, nous avons plusieurs types de clients. Nous avons des clients qui viennent pour l’autocontrôle. Dans ce cas, nous lui donnons une interprétation qui lui permet de savoir si son processus est bon ou pas. Maintenant, il y a d’autres clients, c’est les structures d’inspections qui nous envoie des clients sur la base de nos analyses pour voir s’ils satisfont ou non aux conditions. En fait, tout laboratoire fonctionne sur la base d’une demande d’analyse venant d’un médecin, d’un inspecteur ou ailleurs sauf pour les cas d’autocontrôle », a expliqué le chef d’antenne.

La conférence a pris fin par les mots du représentant du préfet de la Kozah, saluant le rapprochement des services de santé centraux et encourageant des tarifs accessibles pour tous. Une mission de sensibilisation a été souhaitée pour le bien-être des populations locales. L’Antenne de l’INH à Kara s’affirme ainsi comme un acteur clé dans l’amélioration de l’accès aux soins de santé dans les trois régions septentrionales du Togo.

Togo : une antenne de l'Institut National d'Hygiène (INH) à Kara

Il faut rappeler que depuis sa création en 1967, l’INH a évolué pour devenir un laboratoire central de santé publique, contribuant activement à la lutte contre les maladies épidémiques.

Plaki SIMLIWA

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici