Accueil SOCIÉTÉ Terrorisme : les femmes victimes ou actrices ?

Terrorisme : les femmes victimes ou actrices ?

103
0
Terrorisme : les femmes victimes ou actrices ?

Avec l’accroissement de l’insécurité ces dernières années, la participation des femmes au terrorisme est une question qui suscite des débats profonds. Et il est aisé de constater une dynamique complexe où les femmes peuvent être à la fois actrices et victimes. Quel est le rôle effectif de la femme dans l’évolution de ce fléau ?

L’analyse de cette dualité nécessite une compréhension nuancée des expériences individuelles et des motivations diverses qui sous-tendent leur implication dans le contexte du terrorisme. A travers cet article, nous découvrons comment les femmes peuvent contribuer au terrorisme et comment elles en sont parfois victimes.

Femmes, en tant qu’actrices du terrorisme

Les femmes impliquées dans les activités terroristes peuvent jouer divers rôles concrets, notamment de soutien logistique. Certaines femmes fournissent des ressources, des soins médicaux ou des abris aux groupes terroristes. D’autres prennent part directement aux attaques terroristes en tant que combattantes.

Les femmes peuvent être impliquées dans le recrutement en incitant d’autres personnes à rejoindre des groupes terroristes. Elles peuvent également participer à la création de propagande. Le rôle des femmes dans le terrorisme s’illustre aussi par le financement. Les femmes collectent des fonds ou participent à des activités illicites. terrorisme

« La femme est autrefois perçue comme étant toujours victime du terrorisme. Mais Aujourd’hui, on ne peut plus parler du terrorisme sans citer les femmes actrices de ce phénomène. Elles y jouent un grand rôle. Par exemple, elles fournissent des carburants, des médicaments et des vivres aux terroristes. Elles jouent également le rôle de perpétuation. Elles assurent la reproduction de ces groupes terroristes », a souligné Estelle DJANATO, experte en genre, paix et sécurité.

D’un autre côté, le deuxième aspect à considérer est celui des femmes en tant que victimes du terrorisme.

Lire Aussi : Décès de Mgr Kpodzro: Voici le programme des obsèques

Femmes, en tant que victimes du terrorisme

Il est crucial de reconnaître que certaines femmes peuvent être contraintes, à participer à des activités terroristes. Des pressions extérieures, des menaces violentes ou des circonstances difficiles peuvent les placer dans des situations où leur implication est involontaire. femmes et terrorisme

Le recrutement forcé est également une réalité pour certaines femmes, en particulier dans des zones de conflit. Contraintes à rejoindre des groupes extrémistes contre leur gré, elles deviennent des victimes de circonstances souvent hors de leur contrôle. De plus, les conditions socio-économiques précaires peuvent créer un terrain propice au recrutement, faisant des femmes des victimes indirectes de facteurs structurels.

Il est à rappeler que pour prévenir la participation des femmes en tant qu’actrices du terrorisme, il faut une approche multidimensionnelle et proactive. L’éducation et la sensibilisation ; l’émancipation économique et la promotion de l’égalité des sexes sont quelques stratégies possibles pour éradiquer le phénomène.

 

Alida AKAKPO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici